Bucks

Officiel, Dragan Bender rejoint les Bucks pour 2 ans : un freak de plus à Milwaukee, sauf que celui-là est nul

Profil Dragan Bender

Tu mets combien de tir par saison Dragan ?

Source image : noamgalai/Shutterstock

Drafté en quatrième position en 2016, Dragan Bender ne fait pas un début de carrière fracassant, et c’est peu dire. En perdition et donc en recherche d’un club pour la saison prochaine, l’intérieur bosnien jouera finalement chez les Bucks, plutôt cool pour un peintre pareil.

Milwaukee sort d’une saison globalement réussie et le management se satisfait de l’été réalisé. Nous sommes mi-juillet et il est alors l’heure de compléter son roster avec les derniers joueurs présent sur le marché. Spoiler : ce n’est pas toujours glorieux. 5 points et 4 rebonds en 18 minutes, voilà les stats de Dragan la saison passée : c’est tout rond, sans virgule, mais ça casse quand même pas trois pattes à un canard. En fait, le Bosnien avait trouvé un accord avec le CSKA Moscou, par sécurité, au cas où il ne trouve pas de contrat dans la Grande Ligue. Il s’était donc résigné et avait compris que sa place était clairement menacée. La chance lui à tout de même souri et voilà qu’il se retrouve dans le Wisconsin. Clairement prétendants au titre cette année, les Bucks doivent se construire une équipe profonde et capable d’assumer une saison pleine et ils vont donc compter sur Dragan Bender pour faire les poubelles. L’un des gros enjeux reste sa capacité à s’écarter de la raquette et de, si possible, sanctionner un minimum de loin vu que c’est apparemment tout ce qui l’intéresse. Avec 21,8% la saison passée, on n’y est pas vraiment, et c’est un point sur lequel bosser sérieusement. S’il s’y met avec Korver on peut y croire non ? Plus « non » que « y croire » du coup.

La rotation sur le frontcourt de Milwaukee est déjà bien installée : Giannis, Brook Lopez, Ilyasova, D.J. Wilson et maintenant Thanasis Antetoukounmpo. Trouver des minutes parmi ces gars-là ne sera pas une mince affaire mais, au pire, Dragan conduira le bus, c’est un rôle qui lui irait à merveille. À seulement 21 ans, on peut espérer qu’il progresse encore avec du travail. Dans un cadre propice au développement personnel et à l’avènement d’un collectif, Dragan peut jouer son rôle en bouchant les trous une petite dizaine de minutes par match. Bordel c’est du basket et il mesure 2m16, on va forcément lui trouver un rôle ! Coach Bud’ nous a montré de quoi il était capable par plusieurs fois et on connaît son talent. En revanche, si cette fois-ci encore il y arrive, si Dragan Bender devient un joueur de NBA, alors nous on abandonne et on attend la signature de Mike Bundenholzer comme professeur à Poudlard.

Allez on taquine, on taquine mais de toute façon c’est sur le terrain que vont se régler les choses. Choix inattendu pour les Bucks qui bouclent leur roster à trois mois du début de la saison, maintenant place à la préparation. Prenons désormais les paris, quel temps de jeu pour Dragan l’année prochaine ? Ici, on met notre paye sur « entre 5 et 8 minutes », gros risque.

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top