Spurs

Tim Duncan est le nouvel assistant-coach de Gregg Popovich chez les Spurs : le duo légendaire est de retour à San Antonio !

Tim Duncan Gregg Popovich Spurs

Pop et TD, on est sur un duo all-time de chez all-time.

Source image : NBA League Pass

Alors celle-là, fallait la voir venir ! Retraité depuis la saison 2015-16, Tim Duncan se la coulait douce tout en restant proche de sa franchise de toujours, les Spurs. Et bien quitte à rester un homme de San Antonio pour l’éternité, le meilleur ailier-fort de tous les temps (circulez y’a rien à voir) a rejoint le coaching staff de Gregg Popovich.

Pop et Duncan réunis ? Pop et Duncan réunis. Voilà qui devrait faire chanter les fans de la franchise noire et blanche, elle qui verra désormais sur son banc les deux figures les plus importantes de son histoire tous les soirs. Raconter le parcours de San Antonio sans mentionner les aventures du numéro 21 en duo avec son coach de légende est tout bonnement impossible. Ensemble, tous les deux, entourés par des joueurs d’exception, Duncan et Popovich ont remporté 5 titres ensemble. Le premier sacre de 1999 lorsque Tim n’était que dans sa deuxième saison professionnelle, celui de 2003 avec l’avènement de Tony Parker, la révélation Manu Ginobili en 2005, le coup de balais passé sur LeBron en 2007 puis le retour au sommet sept ans plus tard, en 2014, un an après le cauchemar des Finales de 2013 face au Heat. Bras-dessus bras-dessous, Tim et Gregg ont soulevé 5 trophées et imposé une régularité exceptionnelle dans les performances de leur franchise, mais on pensait voir ce duo ne plus jamais retravailler officiellement ensemble une fois que Duncan annonçait sa retraite il y a trois ans. Il faut dire que le géant ne donnait pas vraiment l’impression de vouloir retrouver un semblant de parquet NBA. Loin des caméras, loin des médias, TD vagabondait, entre missions humanitaires, tuning dans son garage et quelques leçons de jeu au poste pour les intérieurs passant dans le coin. Pas de quoi nous faire croire à un comeback de la sorte. Puis, au fil du temps, avec une transition en approche et dont on parlait récemment en lien avec R.C. Buford l’ex-GM des Spurs, le projet d’assistanat a semblé plaire à Duncan. Pourquoi ne pas tenter sa chance ? Pourquoi un compétiteur comme lui, un adorateur de la balle orange et lié à jamais à sa franchise, un retraité père de famille qui a de quoi occuper ses journées, ne se lancerait pas dans cette improbable aventure ? Au milieu de nulle part, la nouvelle est tombée. Will Hardy, déjà observé notamment en Summer League chez les noirs et blancs, sera lui aussi le petit nouveau sur le banc des Spurs, aux côtés de Tim Duncan.

Alors évidemment, il y a l’image au premier plan. Cette étreinte entre Duncan et Popovich, lorsque le maillot du numéro 21 grimpait au plafond du AT&T Center il y a quelques mois. Visuellement parlant, comment ne pas lâcher un sourire, fan de San Antonio ou pas, en s’imaginant la saison prochaine avec TD et Gregg côte à côte tous les soirs ? Leur entente a souvent été sujet d’éloges, de documentaires, de dossiers complets afin de décrire un des duos les plus efficaces de l’histoire de la NBA. Mais hélas, comme on a souvent pu le voir dans l’histoire de la Ligue, les incroyables joueurs d’hier ne sont pas forcément les grands coachs de demain. Combien de légendes ont imposé le respect de par leur intelligence de jeu et leur vision tactique lorsqu’ils étaient en short, avant de décevoir et sembler paumés en costard plaquette en main ? Bien évidemment, ce n’est pas ce que l’on souhaite, ni pour Duncan, ni pour Popovich. Et quand on voit la patience montrée par l’ailier-fort au fil des années, en plus d’un sens stratégique aigu, on peut souffler un coup. Mais il n’empêche que toute transition ne se traduit pas en succès garanti, et il suffit de demander aux Knicks ce qu’ils pensent de Phil Jackson, arrivé à la tête de la franchise avec des énormes bagues autour de ses doigts, avant de devenir l’homme à abattre dans les rues de Gotham. Ce qui est sûr, c’est que Duncan tombe sur un banc sacrément fort et dans lequel il pourra faire ses gammes en toute discrétion. Pas le genre à attirer les caméras ou à vouloir en faire des tonnes, l’homme aux 5 titres aura la possibilité de découvrir les joies comme les difficultés de ce poste d’entraîneur assistant, avant de tirer quelconque conclusion. Qui sait, peut-être qu’il ne s’agit que d’un accompagnement pour les dernières années de Pop à la tête des Spurs…? Ou bien peut-être qu’il s’agit d’une passation de pouvoir à venir, avec un TD qui coachera un jour la franchise de San Antonio. Allez, stop, arrêtons de rêver, et profitons de la nouvelle pour ce qu’elle est.

Tim Duncan est de retour en NBA ! C’est officiel, ce n’est pas pour jouer avec les Spurs mais pour les entraîner. Une chouette info, juste, kiffante, pleine d’attentes et qu’on aura hâte de décortiquer en vrai lorsque la saison prochaine démarrera à San Antonio. Avec, chaque soir, TD et Pop sur le même banc. Damn !

Source : Spurs.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top