Spurs

R.C. Buford change de poste chez les Spurs : c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup

rc buford

R.C. Buford, c’est la base de chez base à San Antonio.

Source image : youtube

Considéré comme un des meilleurs General Managers de toute la NBA depuis plus de 15 ans, R.C. Buford enchaîne les bons coups à San Antonio mais une transition se prépare doucement dans les coulisses de la franchise texane. Que va devenir l’homme au grand flair des Spurs ?

Voilà le genre d’info qui peut passer inaperçu dans le paysage de la Ligue, mais qui pourrait avoir un impact déterminant concernant l’avenir de l’armée aux 5 titres. Les Spurs, depuis fort longtemps, enchaînent les saisons exemplaires avec un bilan positif, une participation aux Playoffs, des pépites trouvées à la Draft ou développées en interne, et des titres ici ou là. Modèle d’exemplarité, la franchise de San Antonio sait qu’elle a pu compter sur Tim Duncan notamment pour cimenter cette image au fil des saisons, mais deux autres hommes sont eux aussi souvent cités comme étant les piliers de cette réussite : Gregg Popovich d’une part, R.C. Buford de l’autre. Ensemble, le coach et le GM ont bossé main dans la main pour réaliser des coups de génie à l’ombre des médias. La Draft de Kawhi Leonard, le développement de Danny Green, la transition dans le jeu depuis plus de 10 ans et cette capacité à redevenir champion en 2014, sept ans après la dernière bague obtenue face aux Cavs. Chaque année, le constat reste le même. Tant que Pop et Arssie sont aux commandes des noirs et blancs, les fans de San Antonio peuvent dormir tranquille. Mais toute carrière n’est pas éternelle, il faut aussi aborder la suite et c’est ce que l’on voit chez les Spurs ces derniers temps, après deux années notamment marquées par les départs de Tony Parker, Manu Ginobili, Kawhi et Green. Côté coaching, Popovich a déjà préparé l’avenir en s’offrant le badge Team USA, lui qui prendra les rennes de Coach K. Si l’entraîneur légendaire n’a rien annoncé concernant une future retraite inévitable, les premiers cailloux sont déjà posés, au plus grand malheur des supporters. Côté management ? Et bien justement, la nouvelle est tombée ce weekend via Jabari Young de The Athletic. Après des années passées en tant que GM principal des Spurs, Buford s’apprête à prendre un autre rôle au sein de la même franchise, laissant ce poste à Brian Wright, son bras-droit depuis quelques saisons maintenant. Notamment auteur de plusieurs coups récents puisqu’il était au coeur des négociations autour de Kawhi Leonard, Wright s’est fait les dents aux côtés d’un General Manager suprême, et la passation de pouvoir devrait s’effectuer cet été dans le plus grand calme. De quoi paniquer à San Antonio ? Pas vraiment.

Après plus de 15 ans passés à travailler en tant que GM chez les Spurs, Buford s’apprête à donner ce rôle à son assistant, Brian Wright, comme plusieurs sources l’ont confirmé auprès de The Athletic. Wright restera sous la direction de Buford, ce dernier obtenant un nouveau poste que de nombreux observateurs au sein de la NBA considèrent comme étant le responsable du département Spurs Sports & Entertainment.

Le reporter de The Athletic le souligne bien, le nouveau GM des Spurs aura des infos à transmettre en permanence à Buford. Voilà qui est donc rassurant pour ceux qui envisageaient un départ de ce dernier. Il s’agit donc d’un changement de poste en interne, avec d’autres responsabilités remises entre les mains de R.C., mais on ne peut pas non plus laisser cette info de côté et jouer les aveugles. Comme mentionné plus haut, une transition se prépare à San Antonio. Et pour une franchise qui n’a pas connu les Playoffs à la téloche depuis la chute du Mur de Berlin, ce n’est pas rien. La NBA a changé, les mentalités ont changé, et il faut être capable de se remettre en question lorsqu’il y a un manque d’adaptation au premier niveau. Doit-on dire pour autant que les Spurs sont dépassés ? Non. Le retour quasi-complet de l’effectif 2018-19 pour la saison à venir, avec un Dejounte Murray attendu de pied-ferme suite à sa saison blanche, devrait encore apporter un script fort étonnant pour la plupart des observateurs. Oh, flûte, encore là dans le Top 8 les types de San Antonio. Mais quand on voit la façon dont les autres franchises agissent, et afin de maintenir ce haut niveau d’attentes, il faut aussi superviser ceux qui prendront les décisions de demain. On l’a vu avec Pop, qui a notamment formé de nombreux entraîneurs sur son banc et se régalent désormais ailleurs (hello Bud), le Jedi qu’est Buford doit former son padawan et ainsi s’assurer que son futur départ se fera dans un paysage aussi calme que ces dernières années. On surveillera donc la situation de la franchise au fil des mois à venir, l’image qu’elle aura dans son attitude vis-à-vis de la free agency, et sa capacité à potentiellement réaliser certains transferts culottés en pleine saison alors que cela n’a jamais vraiment été la came de la maison. Du neuf, mine de rien, pour préparer l’avenir.

Voir R.C. Buford quitter le poste de General Manager des Spurs n’est pas anecdotique. Architecte d’une franchise peu reprochable depuis 15 ans, l’homme aux lunettes carrées s’offre un nouveau job, tout en restant dans les grandes décisions à San Antonio. Et oui, il y aura bien un jour où ni Pop ni R.C. seront sur place…

Source : The Athletic

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top