Mondial

Team USA se transforme de jour en jour, de forfaits en forfaits : on va rire jaune quand Pop va gagner avec une équipe de Summer League

Team USA

Il en est capable le bougre.

Source image : swipelife.com

C’est le petit jeu depuis quelques jours : deviner qui sera le prochain joueur à décliner « l’invitation » au training camp de Team USA, censé mener jusqu’à la Coupe du Monde en Chine qui débutera le 30 août prochain. Les deux derniers fuyards ? Bradley Beal et Zion Williamson. Le staff a rappelé du monde pour combler le vide laissé mais à ce rythme-là, on ne connaîtra même plus les mecs qui jouent…

Gregg Popovich savait déjà qu’il ne pourrait pas compter cet été sur LeBron James, Stephen Curry, Kawhi Leonard, Blake Griffin, Russell Westbrook, Kyrie Irving, Paul George ou Jimmy Butler. Pas que ça à foutre, on a des barbeuks à faire tourner. Il savait aussi qu’il ne pourrait malheureusement pas emmener Klay Thompson ou Kevin Durant en Chine, merci le karma des Finales NBA. Pas de Giannis, d’Embiid ou de Doncic non plus, paraît que les mecs ne sont pas Américains, décidément toutes les excuses passent crème. On en était donc resté à ceci concernant les hommes toujours en course, liste à laquelle il fallait rajouter un Zion Williamson gracieusement invité pour se faire la main :

  • Meneurs : Damian Lillard, Kyle Lowry et Kemba Walker
  • Arrières : Bradley Beal et Donovan Mitchell
  • Ailiers : Harrison Barnes, Khris Middleton et Jayson Tatum et P.J. Tucker
  • Ailiers-forts : Tobias Harris, Kyle Kuzma, Kevin Love et Paul Millsap
  • Pivots : Andre Drummond, Brook Lopez et Myles Turner

16 joueurs, 17 avec The NOLA Next Best Thing, mais finalement plus que… 14, puisque l’on a appris hier que Bradley Beal, Tobias Harris et… Zion avaient décidé de squeezer le camp de Gregg Popovich. La raison invoquée ? Disons que Bradley Beal cherche une nouvelle maison, que Tobias Harris cherche un nouveau comptable, et que Zion cherche un nouveau régime. Trois de moins sur la liste donc, et un staff qui a du aller taper dans sa liste B (C ?) pour s’assurer que les mecs seront au moins dix à la salle pour s’entraîner. C’est quand même mieux dix hein. Les heureux bouche-trous ? Jaylen Brown et Marcus Smart (quatre Celtics avec Team USA on y va tout droit), Joe Harris et Jarrett Allen, puis… Thaddeus Young. De vrais joueurs attention, mais un standing qui baisse irrémédiablement depuis quelques semaines, avec une concurrence qui se frotte forcément les mains, alors que Kyle Lowry, Damian Lillard et Kevin Love devraient annoncer si oui ou non ils participent à une compétition qui semble faire fuir les plus nombreux. Reste à savoir si les mecs ont peur de Pop… ou des Chinois, toujours est-il qu’à un gros mois du début du tournoi Team USA se dirige de plus en plus vers… ce genre d’équipe :

  • Meneurs : Cameron Payne et Tim Frazier
  • Arrières : Kyle Singler, Jodie Meeks et Grayson Allen
  • Ailiers : Michael Kidd-Gilchrist, Chandler Parsons
  • Ailiers-forts : Amar’e Stoudemire, Quincy Pondexter et Ryan Anderson
  • Pivots : Miles Plumlee et Tyler Zeller

Et cherchez pas hein, on n’a pas réussi à trouver pire.

Plus les jours avancent et plus la distance entre Team USA et ses concurrents les plus féroces (France, Espagne, Grèce, Serbie, Vietnam, Chili) semble se réduire. On attendra évidemment le roster final avant de se projeter mais une chose est sûre cette année, Gregg Popovich et ses gars vont devoir s’employer pour gagner des matchs, et c’est pas plus mal.

1 Comment

1 Comment

  1. Basquette Production

    23 juillet 2019 à 18 h 11 min at 18 h 11 min

    Moi je propose ça:
    Meneur:Josh Selby,Charles Jenikns,David Stockton
    Arrière :Jordan Adams,Markel Brown
    Ailier:KJ McDaniels,Kyle Singler
    Ailier Fort:Taylor Griffin,Chinanu Onuaku,Rakeem Christmas,Eric Moreland
    Pivot:Henry Sims,Marshall Plumlee,Stephen Zimmermann

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top