Mondial

Tristan Thompson se retire aussi pour la Coupe du Monde : à ce rythme-là, le Canada va vite rappeler Steve Nash

On attend juste le moment où Jamal Murray va annoncer qu’il n’ira en Chine que pour supporter son coéquipier Nikola Jokic avec la Serbie.

Source image : YouTube

Après Andrew Wiggins, c’est au tour de Tristan Thompson de se désister pour la prochaine Coupe du Monde qui se déroulera en Chine. Ça commence à faire beaucoup pour le Canada qui évoluera dans le groupe de la mort avec l’Australie, la Lituanie et le Sénégal.

En double-double de moyenne pour la première fois de sa carrière avec les Cavaliers cette saison, TT devait être l’un des leaders si ce n’est le vrai patron de la sélection emmenée par Nick Nurse. Avec un titre de champion NBA au palmarès et un joli contrat de 82 millions de dollars à assumer même quatre ans après, l’ancien intérieur de LeBron James avait beaucoup de choses à apporter au Canada durant ce tournoi. Grand fidèle de l’équipe nationale, il sera d’autant plus regretté, lui qui a participé aux différentes compétition jeunes et au TQO 2016 qui s’est achevé par une défaite face à la France. A l’époque, il avait tenté de réveiller ses compatriotes en leur demandant d’honorer leur sélection s’ils étaient appelés. Cette année, c’est raté avec l’annonce du forfait du bust d’Andrew Wiggins et désormais le sien selon les informations de Shams Charania de The Athletic. Que cela soit pour mieux se préparer pour la saison à venir ou pour respecter la volonté de ses dirigeants dans l’Ohio afin de ne pas prendre le risque de se blesser, c’est un vrai coup dur pour la feuille d’érable qui perd là son pivot titulaire.

Le Canada dispose d’une nouvelle génération dorée avec de nombreux talents qui sont en train d’envahir la Grande Ligue. Les Raptors ont même célébré le premier titre obtenu par une franchise non-américaine. Pour dominer sur la scène internationale, ils devront finalement faire confiance à Jamal Murray pour ce qui concerne le scoring et le leadership mais également à Cory Joseph ou encore Kelly Olynyk côté vétérans. Parmi les jeunes, R.J. Barrett a aussi de quoi se faire remarquer avant d’intégrer la Grande Ligue. Il représentera la nouvelle génération avec Shai Gilgeous-Alexander, Nickeil Alexander-Walker et Brandon Clarke que l’on a notamment pu observer à la Summer League puisqu’il a été élu MVP du tournoi. Dans la raquette, c’est finalement Dwight Powell qui pourrait débuter les matchs au poste 5, à moins que Chris Boucher ou Khem Birch ne viennent créer la surprise. Ça fait tout de suite un peu moins rêver, mais c’est aussi ça la réalité de la Coupe du Monde et chaque nation devra faire avec ses forces en présence.

Quand il voit ça, Steve Nash doit être à deux doigts de proposer de revenir sur les parquets pour défendre les couleurs de son pays le temps de la compétition. Car au-delà du Mondial, il y a aussi une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo à aller chercher. Et il y a un peu de concurrence quand même dans la zone du Canada…

Source texte : The Athletic

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top