Mondial

Andrew Wiggins absent de la pré-liste du Canada pour la Coupe du Monde : avant les médailles il faut retourner en Playoffs

Andrew Wiggins

Entre lui et Anthony Bennett, qui va manquer le plus à la feuille d’érable ?

Source image : NBA League Pass

Quand on parle du Canada, le nom d’Andrew Wiggins arrive très vite dans la discussion. Pourtant, il va peut-être falloir repenser à ces associations différemment alors que le joueur des Wolves ne fait même pas partie des 29 noms présélectionnés par Nick Nurse pour participer au training camp avant la prochaine Coupe du Monde en Chine.

Le plus grand représentant de la feuille d’érable dans le basketball international n’est peut-être pas celui qu’on croit. Alors que le Canada n’a jamais été aussi en vue en NBA entre le titre des Raptors et l’arrivée de nombreux prospects originaires du pays voisin ces dernières années, Andrew Wiggins s’apprête à perdre son statut officieux de meilleur joueur de sa nation. Le natif de Toronto est le premier à reconnaître qu’il a été décevant depuis deux ans avec les Wolves et c’est peut-être ce qui l’a poussé à décliner l’invitation de Canada Basketball au dernier moment malgré son accord de principe donné il y a un mois. A moins que l’entraîneur récemment sacré champion NBA avec la seule franchise du pays n’ait fait lui-même le choix de ne pas convoquer le first pick 2014 au training camp visant à préparer le Mondial qui commencera pour eux le 1er septembre face à l’Australie. Toujours est-il que ce matin, tout le monde remarquait l’absence d’de Wigo dans la pré-liste de 29 joueurs relayée par Sportsnet.

Il faut dire que depuis la signature de son extension pour le max à 146 millions de dollars sur cinq ans, le fils de Mitchell Wiggins n’a pas donné entière satisfaction dans le Minnesota. A ce prix-là, les Loups sont en droit d’attendre mieux qu’une troisième option offensive à moins de 45% de réussite au tir et c’est pour ça que son nom est apparu un peu partout dans les rumeurs de transfert pendant l’été. On n’en est pas au niveau de son compatriote Anthony Bennett qui manquera également à l’appel de la sélection, probablement trop occupé à tenter de faire ami-ami avec Harden et Westbrook à Houston, mais Andrew va peut-être profiter de son été pour se concentrer sur son jeu plutôt que de risquer de prendre du retard dans sa préparation en jouant les patriotes du côté de l’Empire du Milieu. A l’instar de Ben Simmons, il restera donc tranquillement aux States avec de nombreux points à travailler à commencer par l’adresse. Mais le Canada aura peut-être moins de mal à s’en remettre que l’Australie. Déjà parce qu’Andrew Wiggins ne participe plus aux compétitions internationales depuis 2015 mais aussi car l’équipe qui sera envoyée à la Coupe du Monde restera plutôt solide. Ce sont donc finalement, Jamal Murray, Tristan Thompson et Cory Joseph qui joueront les leaders avec le soutien des rookies R.J. Barrett et Nickeil Alexander-Walker notamment pour tenter de sortir vivants du groupe de la mort composé des Wallabies, de la Lituanie et du Sénégal.

Changement de plan pour Andrew Wiggins qui va donc rester sagement au pays pour travailler sur son jeu. Les médailles, ce sera pour plus tard avec toujours les Jeux de Tokyo dans un coin de la tête mais avant cela les Wolves doivent retourner en Playoffs et ça ne sera déjà pas une mince affaire.

Source texte : Sportsnet

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top