Mondial

James Harden serait chaud pour jouer la Coupe du Monde : il sait que le double step-back est interdit dans le jeu FIBA ?

La tête de James Harden quand les arbitres vont lui siffler marcher sur un step-back.

Source image : YouTube

Alors que le tirage de la Coupe du Monde 2019 a eu lieu il y a quelques jours du côté de Shenzhen en Chine, on a appris tout récemment que James Harden serait chaud pour faire partie de l’aventure avec Team USA. Il faut bien remplir son palmarès collectif par un moyen ou un autre. 

James Harden a déjà tout gagné avec l’équipe nationale américaine, mais visiblement il a toujours faim. Champion olympique avec Team USA en 2012 à Londres et champion du monde deux années plus tard en Espagne, le barbu des Rockets compte bien participer à la prochaine Coupe du Monde, qui se déroulera en Chine du 31 août au 15 septembre. C’est en tout cas ce qu’il a déclaré via le Houston Chronicle dernièrement.

« Evidemment que je veux jouer. C’est une opportunité pour représenter son pays et jouer au basket. C’est quelque chose que j’adore faire. Si l’opportunité se présente, j’y serai. Il n’y a pas tout le monde qui a cette opportunité. En tant que joueur de basket, c’est l’un des points les plus élevés que vous pouvez atteindre.

Evidemment, vous avez le titre NBA et toutes ces bonnes choses, mais là, vous ne jouez pas seulement pour vos villes respectives ou d’où vous venez, vous jouez pour un pays tout entier que vous représentez. C’est assez incroyable de faire partie de ça. »

Absent des Jeux Olympiques 2016 de Rio, James Harden souhaite donc retrouver Team USA et aider les Etats-Unis à réaliser le premier triplé de l’histoire de la Coupe du Monde après les titres de 2010 et 2014. Bien évidemment, l’arrière des Fusées fait partie de la pré-sélection de 35 joueurs qui a été annoncée il y a un an pour les échéances 2018-2020. Eric Gordon et Chris Paul, ses coéquipiers aux Rockets, sont également dans le lot. Pour le moment, difficile de connaître le profil de l’équipe qui représentera les States dans quelques mois mais le coach Gregg Popovich devrait donc pouvoir compter sur Harden, ce qui est déjà pas trop mal surtout au vu de la saison actuelle du Barbu. Avec toutes les blessures qui ont touché la franchise de Houston cette année, le numéro 13 des Rockets a porté son équipe à bout de bras et a dépensé beaucoup d’énergie pour maintenir les Fusées en vie. Sauf que les Playoffs n’ont même pas encore commencé et on se demande déjà s’il va tenir sur la durée ou s’il va terminer en burnout. Par le passé, on a vu Harden craquer à plusieurs reprises en postseason, notamment ces deux dernières années face aux Spurs et aux Warriors. C’est un scénario qui pourrait se répéter une fois de plus étant donné les efforts accumulés par James depuis octobre dernier. Il faudra donc voir comment se déroule la fin de saison des Rockets, qui ont de très grandes ambitions pour les Playoffs.

Pour rappel, Team USA débutera son camp d’entraînement pour la Coupe du Monde le 5 août prochain à Las Vegas. La plupart des joueurs devraient se prononcer sur leur potentielle participation une fois la saison NBA terminée mais pour James Harden, la volonté est là. 

Source texte : Houston Chronicle / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top