Kings

Preview Kings – Nets : kiff en perspective, on ne pensait pas redire ça si vite pour cette affiche

Kamoulox

Vous êtes bien en 2019.

Source image : YouTube

Qui aurait pu dire en début de saison que le Kings – Nets de la nuit du 19 au 20 mars 2019 (3 heures du matin) serait une affiche tellement importante et excitante ? Ceux qui lèvent, la main on vous laisse le bénéfice du doute, mais on a tout de même beaucoup de mal à vous croire.

Pour cause, même les joueurs concernés par cette rencontre n’y croyaient pas. Ed Davis par exemple ne pensait pas que son équipe aurait besoin de ce match pour conforter sa place en Playoffs. A dix match de la fin de saison, Brooklyn est septième à l’Est, à un match seulement de la sixième place actuellement occupée par les Pistons. Les hommes de Kenny Atkinson réalisent une saison magnifique et les résultats sont meilleurs quand tout ce dont les fans de la franchise du borough new-yorkais auraient pu espérer. Du coup, le groupe est plus soudé que jamais et ça nous donne des célébrations géniales sur le banc pour témoigner de l’esprit collectif qui règne au Barclays Center les soirs de match. Néanmoins les coéquipiers de D’Angelo Russell doivent se ressaisir, eux qui sortent de trois défaites de rang dans un road-trip exigeant à l’Ouest. En effet, perdre à Oklahoma City, à Salt Lake City et chez la bonne équipe de Los Angeles sur un buzzer monstrueux du vrai numéro 23 de la ville n’a rien de honteux mais il faut quand même ne pas s’empêtrer dans une trop grosse série de défaite à moins d’un mois du début des choses sérieuses. Pour cela, gagner deux matchs sur les trois derniers du voyage à l’autre bout du pays serait vraiment une bonne chose. En sachant que le match à Portland sera difficile à aller chercher et que celui face à l’autre équipe de L.A. ne devrait être qu’une formalité vu la forme qu’elle affiche en ce moment, il faut s’imposer cette nuit à Sacramento. Cela ne s’annonce pas évident mais il le faut pour recoller sur Detroit d’un côté et ne pas laisser la neuvième place, actuellement occupée par le Magic, se rapprocher encore et encore. C’est une obligation également parce que hormis ces deux déplacements en Californie et un match face au Heat en fin de saison, il ne reste que des confrontations face à des équipes Top 5 de leur Conférence pour Brooklyn, un calendrier terriblement difficile déjà détaillé en longueur. Il faut donc gratter chaque petite victoire pour espérer voir la postseason et ne pas terminer cette remarquable campagne sur une note négative.

Mais cette « petite » victoire ne sera pas évidente à aller chercher. Sacramento est une équipe tout aussi surprenante que leurs adversaires du soir. Alors que tout le monde les voyaient au fond du fond de la terrible Conférence Ouest avant le coup d’envoi de la saison et que Danny Ainge se frottait déjà les mains en imaginant ce qu’il allait pouvoir faire du pick des Kings, les hommes de Dave Joerger sont neuvièmes du Wild Wild West devant les Wolves, les Lakers ou encore les Pelicans et les Grizzlies. Un petit exploit à l’échelle local qui a au moins permis à tout un peuple de retrouver une équipe agréable à suivre et plus seulement célèbre pour ses problèmes de discipline en interne. En adoptant un style de jeu ultra-rapide, De’Aaron Fox a pu pendre une toute nouvelle dimension et amener tout le monde derrière lui alors que Buddy Hield et Nemanja Bjelica en ont profité pour réaliser leurs meilleures saisons en carrière. Les Rois sont très forts à domicile où ils affichent un bilan de 21 victoires pour 14 défaites, ce qui ne promet pas une partie de plaisir aux visiteurs de la Grosse Pomme. D’autant plus que Sactown jouera sûrement sa dernière carte cette nuit, avec ses six matchs de retard sur la huitième place. Cet écart paraît impossible à combler en 13 matchs mais sait-on jamais, les Kings disposent d’un calendrier jouable et peuvent enchaîner quelques victoires tout en espérant que ça craque un petit peu devant pour offrir à la ville ses premiers Playoffs depuis 2006. Quoi qu’il en soit, la saison des potes de Willie Cauley-Stein sera réussie avec ou sans postseason tant la tunique violette nous aura fait kiffer cette année. Mais une victoire ce soir leur permettrait au moins d’entretenir l’espoir.

Match passionnant au Golden 1 Center cette nuit entre Kings et Nets. Les deux formations devront s’imposer pour continuer de rêver. De’Aaron Fox face à D’Angelo Russell, on s’installe, on prend des pop-corn et on se régale, bon match Messieurs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top