Thunder

Paul George a un message pour les Angelenos : « Los Angeles peut m’aimer ou me détester, je kiffe Oklahoma City »

Paul George Oklahoma City Thunder

Coucou les fans des Lakers.

Source image : NBA League Pass

Auteur d’une saison de calibre MVP cette année, Paul George est aujourd’hui comme un poisson dans l’eau à Oklahoma City. Alors que beaucoup pensaient qu’il allait rejoindre les Lakers en tant qu’agent libre, il a finalement décidé de rester à OKC l’été dernier et ne regrette en rien son choix.

Pendant un bon moment, Paul George semblait bien parti pour enfiler le maillot mythique des Lakers. Originaire de Palmdale, une ville située juste au nord de Los Angeles, l’ailier du Thunder était presque destiné à rejoindre la franchise californienne. Frustré à Indianapolis, il avait annoncé aux Pacers lors de l’été 2017 sa volonté de partir, avec la Cité des Anges en ligne de mire. Sauf qu’à ce moment-là, il s’est fait transférer du côté d’Oklahoma City, qui a décidé de prendre un gros risque étant donné qu’il ne restait qu’une année sur le contrat de George avant que ce dernier ne débarque sur le marché. Un gros risque, mais un risque payant. En effet, PG-13 a prolongé au Thunder l’été dernier pour quatre ans et 137 millions de dollars. Une décision plutôt surprenante mais qui fait aujourd’hui le bonheur d’OKC. Et forcément, à Los Angeles, on n’a pas du tout aimé ce choix, surtout que Paulo n’a même pas estimé nécessaire de rencontrer les Lakers pour discuter un peu avant de signer. En clair, il est tombé amoureux de sa situation à Oklahoma City, au grand dam de la deuxième meilleure équipe de L.A. Lors d’un entretien avec Master Tesfatsion de Beacher Report, George est revenu sur cet épisode et sa décision de rester au Thunder au lieu de rejoindre Los Angeles.

« Oklahoma City est l’endroit où je me sens à l’aise. Los Angeles peut m’aimer ou me détester. C’était ma décision.

Je pense que mes mots ont perturbé certaines personnes car elles lisent une phrase, et c’est, ‘Oh il va aller à L.A.’. Je voulais aller à L.A., je l’ai dit et exprimé jusqu’à ce que les Pacers me transfèrent. Mais ce n’est pas arrivé. Je me suis retrouvé ailleurs. J’ai adoré la situation. J’ai été séduit par la situation. C’est là où je me sens à l’aise. Je pense que les gens ont pris cette situation un peu trop à cœur. Mais c’est ma vie, mon gagne-pain, mon job et j’ai pris la bonne décision.

J’ai choisi l’endroit où je pouvais réussir, atteindre le niveau supérieur et devenir le meilleur joueur possible. »

On confirme, il a fait le bon choix. Lorsqu’on voit la campagne qu’il réalise cette saison sous les couleurs d’Oklahoma City, difficile de ne pas être en accord avec les propos de PG-13. Actuellement dans sa deuxième année avec le Thunder, George réalise sans aucun doute sa meilleure saison en carrière avec des moyennes de 28,3 points, 8,2 rebonds et 4,2 passes décisives. Grâce à ses performances de folie, sa contribution des deux côtés du terrain et ses exploits dans le money time, il s’est incrusté dans la course au MVP, dominée par Giannis Antetokounmpo et James Harden. Sa relation avec Russell Westbrook marche très bien et OKC fait partie des poids lourds de l’Ouest, même si les hommes de Billy Donovan chient un peu dans la colle depuis le début du mois de mars. Dans le même temps, les Lakers de LeBron James sont à la rue et représentent un gros bordel. La franchise californienne est aujourd’hui onzième de l’Ouest avec un bilan de 31 victoires pour 39 défaites. Bref, on comprend Paul George quand il dit qu’il a pris la bonne décision.

Parfois, il vaut mieux rester dans un petit marché pour se développer sereinement et atteindre son meilleur niveau. Paul George en est l’exemple parfait. Ce qu’il veut désormais, c’est remporter le titre avec Russell Westbrook, histoire de faire rager encore un peu plus les fans des Lakers. 

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top