Thunder

Shai Gilgeous-Alexander et Danilo Gallinari à la conquête de l’Oklahoma : ça tombe bien, le poste de shérif pourrait vite être libre

Shai Gilgeous-Alexander

L’avenir du Thunder ? C’est peut-être lui.

Source image : Youtube

Ils font partie de l’échange entourant Paul George mais on oublierait presque de les mentionner : Shai Gilgeous-Alexander et Danilo Gallinari débarquent au Thunder pour lancer la reconstruction d’OKC. On fait le point sur ce qui les attend. 

Depuis hier et la double arrivée de Kawhi Leonard et Paul George aux Clippers, on a tout écrit ou presque sur leur association : two-ways players de malade, rivalité avec les Lakers, plein de tours de draft pour le Thunder, un possible départ de Westbrook, blablabli et blablabla. Mais il y a un point qui est souvent laissé de côté, c’est la contrepartie « physique » des Clippers. Les picks de draft ne feront pas le voyage seuls puisque Shai Gilgeous-Alexander et Danilo Gallinari les accompagneront dans l’Oklahoma pour lancer le plan reconstruction de Sam Presti. Des assets de qualité, sans le moindre doute.

Honneur au plus expérimenté, let’s go. L’italien sort de sa meilleure saison en carrière (19,8 points, 5 rebonds et 43% derrière la ligne) et le fit chez les Clippers était particulièrement bon sous les ordres de Doc Rivers. Capable de jouer 3-4, le « combo forward » a fait du bien à L.A. cette saison malgré sa dizaine de matchs manqués pour cause de blessures, « Gallo » oblige. Son tir extérieur est une aubaine pour une équipe en recherche de spacing et c’est typiquement le genre de choses qui ferait du bien au Thunder. Dans l’état actuel des choses, Russell Westbrook et Andre Roberson occuperaient les postes à l’arrière et les briques qu’ils envoient du parking ont plus de chance d’envoyer des fans à l’hosto que de rentrer dans le panier. Certes, ce n’est pas Paul George, et les fans du Thunder en ont bien conscience, mais on part clairement sur un joueur talentueux, avec de l’expérience, et qui connaît bien le mot reconstruction. Il a été drafté aux Knicks, à l’époque en totale reconstruction justement (comment ça c’est toujours le cas ?), il a été envoyé aux Nuggets pour gérer la transition après Melo puis aux Clippers lorsque ceux-ci ont progressivement démoli leur Big Three. Le voilà désormais au Thunder, qui devrait rapidement réfléchir à bazarder Russell Westbrook pour tout rebâtir de zéro. Il aura des responsabilités, c’est certain. Restera-t-il sur place ? C’est la question qu’il faudra se poser pour Sam Presti et sa bande. Dans la dernière année de son contrat signé en 2017, le joueur pourrait avoir une valeur intéressante à proximité de la prochaine deadline, surtout s’il carbure en début de saison régulière. L’occasion pour le GM de récupérer de nouveaux assets pour son plan à long terme.

Place maintenant à Shai Gilgeous-Alexander et c’est le move qui a le plus d’attrait ici. L’ancien de Kentucky fait partie des bonnes surprises de la saison 2018-2019. Titulaire aux côtés de Patrick Beverley, il a su montrer de belles dispositions et un jeu très propre. Pas du tout effrayé à l’idée de prendre ses responsabilités en attaque (plusieurs pointes au-dessus des vingt points cette saison), le joueur a développé un shoot longue distance qui ne demande qu’à s’améliorer encore (37%) et sa défense est déjà au point. Un des steals de la dernière draft et le voilà au Thunder pour débuter un nouveau projet. Un projet qui pourrait se faire sans Russell Westbrook, qui réfléchit à un départ après s’être fait cocufier une seconde fois par un ailier en trois ans. Vous l’aurez donc compris, il y a potentiellement un poste 1 à offrir à SGA et le joueur ne pourrait rêver mieux pour se développer. Certes, on pourrait dire que faire la passe à Lou Williams, Kawhi Leonard ou Paul George serait plus kiffant mais il y a moyen de monter très vite les échelons au Thunder si le fit prend. Sam Presti n’est pas bête, il sait qu’il a récupéré une jeune pépite à polir et il va faire dégager la concurrence. Si le plan reconstruction est bien confirmé on ne donne pas cher d’un Dennis Schroder, qui avait justement quitté les Hawks pour viser plus haut.

SGA et Danilo Gallinari qui arrivent au Thunder c’est tout bénéf’ pour Sam Presti. D’un côté, on a un jeune talent prêt à reprendre le flambeau de Westbrique et de l’autre un vétéran pour entourer les jeunes avant d’être offert au plus offrant. Quant aux picks de draft, ce n’est pas ce qui manquera dans l’Oklahoma ces prochaines années, alors souriez (jaune) chers fans du Thunder, tout n’est pas si noir.

 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top