Heat

Officiel : Jimmy Butler jouera bien à Miami la saison prochaine, merci aux Clippers et aux Blazers d’avoir servi de chandelles

Jimmy Butler Buckets

Et c’est qui… qui joue en rouge et qui va pouvoir aller chercher Kawhi ?

Source image : YouTube

C’était l’une des énormes Woj Bomb de la nuit dernière, mais une diarrhée subite de Mark Cuban avait mis un stop aux négociations. Toute la journée Heat et Sixers ont cherché ensemble un terrain d’entente et, bingo, le deal est enfin validé ce soir grâce à l’appui soudain et heureux des Blazers et des Clippers. Woj Boooooomb !

Jimmy Butler voulait son gros paquet de thune et une équipe à prendre sous le bras, c’est désormais chose faite puisque la nourrice de Karl-Anthony Towns évoluera donc à South Beach la saison prochaine. Le meilleur dans tout ça ? C’est peut-être d’ailleurs qu’il n’aura même pas besoin de corriger cet effronté d’Hassan Whiteside, parti quelques heures plus tôt du côté de Portland. Tiens tiens, Portland… Pas un hasard finalement car ce sont bien – finalement – les Blazers et les… Clippers qui auront permis au bout du compte ce trade de se faire. Allez, toutes les billes ne sont pas encore tombées mais on essaie de la faire courte :

  • Les Clippers récupèrent : Moe Harkless + un premier tour de draft
  • Les Sixers récupèrent : Josh Richardson
  • Le Heat récupère : bah Jimmy Butler, et Meyers Leonard
  • Les Blazers récupèrent : Hassan Whiteside

On affinera tout ça un peu plus tard quand le Woj et le Shams auront fini de se faire des courbettes, mais l’essentiel est là, avec comme info principale l’arrivée de Jimmy B. sur les traces d’Horacio Caine. 142 millions sur quatre ans pour l’homme qui avait jadis une coiffure en forme de cendrier plein, un Josh Richardson qui va pouvoir s’éclater à Philly dans un starting five monstrueux, et donc un Hassan Whiteside qui remplace poste pour poste… Enes Kanter, parti à Boston pour remplacer poste pour poste… Al Horford, parti pour sa part à… Philadelphie. Boussole acceptée pour s’y retrouver.

Après Kevin Durant et Kyrie Irving à Brooklyn, Kemba Walker à Boston, Malcolm Brogdon à Indianapolis ou Tobias Harris et Al Horford à Philly, c’est en tout cas une nouvelle grosse signature à l’Est, qui sera la saison prochaine tout sauf la réserve de la NBA comme certains ont pris l’habitude de dire depuis quelques années déjà. Pour Butler ? Le défi est énorme et les paysages seront idylliques. Pour le Heat ? Le défi est énorme et la saison sera bordélique… mais peut-être une réussite, car avant d’être un emmerdeur de première Jimmy Butler est avant tout un elite player, le genre de joueur que le Heat n’avait pas eu depuis l’époque des Amigos des belles années.

Jimmy Butler à Mayami c’est fait, et il aura donc fallu l’intervention des pompiers de Portland et Los Angeles pour que l’on puisse tous se taper dans la main. Des Clippers dont on pourrait bien reparler dans quelques heures car il reste ce soir de la place pour un dernier contrat max et il commence à se murmure le nom d’un certain joueur silencieux récemment bagué… Bon, NBA machin là, tu nous laisses dormir un peu ou bien c’est VRAIMENT pas possible ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top