Spurs

Officiel : Rudy Gay prolonge aux Spurs pour deux ans et 32 millions de dollars, c’est Pop’ qui va être content

Rudy Gay

Rudy Gay s’offre du rab à San Antonio

source image : Spurs.com

C’était la priorité de Gregg Popovich sur cette free agency et il a été écouté par ses dirigeants : Rudy Gay prolonge l’aventure aux San Antonio Spurs pour deux années supplémentaires et 32 millions de dollars. 

En voilà qui n’aura pas trop de mal à reconnaître les lieux à la rentrée. Alors que le marché des transferts devient totalement dingue avec des départs à tout va, Rudy Gay a opté pour la continuité en prolongeant son contrat au Texas dès les premiers instants de la free agency : une issue logique tant le joueur s’épanouit chez les Éperons.

Érigé en priorité par Pop’, l’ailier n’a pas semblé hésiter longtemps avant de revenir à San Antonio. Il n’était pas une priorité pour les autres franchises qui avaient des pistes plus jeunes en tête et il connait désormais bien la maison Spurs où il a des responsabilités offensives que ce soit en starter ou en sortie de banc. Fini le joueur qui ne pensait qu’a claquer des windmill en match tout en oubliant de défendre, Rudy Gay est en progrès constant depuis son arrivée à Fort Alamo. Une saison pour se mettre en jambes et oublier une terrible blessure qui avait conclu sa période Kings et une autre pour montrer qu’on a parfaitement récupéré toutes ses capacités. Le joueur a progressé dans quasiment toutes les catégories par rapport à l’année dernière et surtout il a véritablement travaillé son shoot pour s’offrir des records en carrière autant à l’adresse globale (50%) que derrière la ligne (40%). Dans une équipe qui compte DeMar DeRozan et LaMarcus Aldridge dans ses rangs, vaut mieux pouvoir compter sur quelques joueurs qui savent dégainer de loin.

En termes de prix, on n’est pas sur un mauvais contrat. Ca fait seize millions la saison certes mais le deal porte sur deux ans, le joueur rend de bons services et il n’a que 32 ans. Ses soucis physiques semblent derrière lui et même s’il a raté encore une douzaine de match, on peut acter qu’il a été une des bonnes surprises des Spurs sur la saison passée. Gregg Popovich avait annoncé une free agency assez tranquille et pour le moment on y va tout droit : au moins on ne pourra pas dire qu’on n’était pas prévenu.

Rudy Gay première signature d’envergure pour les Spurs de San Antonio. Comme d’hab on fait du nouveau avec de l’ancien pour master Pop’, pourquoi changer une recette qui a si bien marché par le passé après tout ?

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top