Magic

Officiel : Al-Farouq Aminu débarque au Magic pour 3 ans et 29 millions, car faire le boulot chiant c’est plus sympa en Floride

Aminu

Sortir les poubelles au soleil c’est quand même plus sympa.

Source image : NBA League Pass

Alors qu’on le pensait plutôt chaud pour prolonger dans l’Oregon, l’ailier nigérian fait finalement ses valises pour se retrouver chez Mickey. Why not.

Dans l’immense pagaille qu’est cette nuit d’ouverture de free agency, on peut se dire que le Magic ne s’en sort plutôt pas trop mal. Alors oui, on parle pas mal des Nets actuellement, qui ont décidé en une soirée de faire exploser la hype de leur franchise à un niveau intersidéral. N’empêche qu’à Orlando, on n’a pas oublié de faire le boulot non plus dès le début des hostilités. Alors que le crew de John Hammond a réussi à prolonger Nikola Vucevic et Terrence Ross, il s’est donc aussi doté cette nuit d’un éboueur de qualité, en la personne d’Al-Farouq Aminu. L’ailier des Blazers débarque en Floride pour 3 ans et 29 millions de dollars et selon le Woj, la troisième année serait en option. Un contrat plutôt avantageux pour le bougre de 28 ans, qui tournait à 9,4 points, 7,5 rebonds et 1,3 passe en 81 matchs joués cette saison, et qui a pu profiter d’une expérience sympatoche en Playoffs pour faire monter un peu sa côte.

Alors non, on ne parle pas du plus gros trade de la soirée, et il pourrait presque passer inaperçu quand on voit la nuit de malade mental qu’on est en train de passer. Sauf que sur le papier, l’acquisition de l’ailier nigérian ressemble à un bien joli coup pour Orlando. On savait que le garçon pouvait être demandé en devenant agent libre en ce 1er juillet car Aminu, c’est le type qui fait le boulot chiant mais qu’on apprécie d’avoir dans ses rangs. Plusieurs franchises s’étaient penchées sur le dossier, et c’est finalement Mickey qui a eu le dernier mot. A Portland, c’est un vrai cadre de l’équipe qui fait ses valises, et on aura de quoi le regretter. Sauf que forcément, quand on avait un certain Dame DOLLA à prolonger pour 196 millions, bah le compte en banque en prend un coup. Et même si depuis 2015 Aminu commençait à bien prendre place dans le vestiaire des Blazers, il y a des priorités. Al-Farouq n’en n’était pas franchement une, et on pouvait se demander s’il méritait plus que les 7 millions qu’il touchait à Portland. Est-ce que chaton allait pouvoir faire plus que sortir les poubelles, et jouer le rôle du bon copain de vestiaire ? Pour Orlando, la réponse est apparemment un oui, et on passe à la caisse. On ne prend pas non plus énormément de risques apparemment avec cette troisième année en option, et on peut le comprendre quand on sait que, sans vouloir l’enterrer, le bonhomme est quand même sur la pente descendante au vue de son âge, et que son profil n’est plus très rare au sein du championnat. Mais pour l’heure, le renforcement du roster est bien là pour le Magic, et c’est bien tout ce qu’on leur demande pour ce soir.

Al-Farouq Aminu débarque à Orlando pour 3 ans et 29 millions, et c’est une soirée qui commence à ressembler à quelque chose en Floride. En plus de conserver les éléments majeurs du roster, on décide de se doter d’un éboueur dont on connaissait les qualités du côté de l’Oregon. Allez, la nuit n’est pas finie.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top