Raptors

Nick Nurse entraînera le Canada à la Coupe du Monde : adoubé par tout un pays, la légion d’honneur c’est pour bientôt

Nick Nurse

Une saison pareille, ça donne forcément le smile.

Source image : Youtube/Raptors

La saison de Nick Nurse n’est apparemment pas terminée. Sacré champion NBA pour sa première sur un banc de la Grande Ligue, le coach des Raptors va officier pour la sélection canadienne pendant la Coupe du Monde en Chine en septembre.

Un titre NBA pour ton année de coach rookie, ça aide pas mal à ce que ta cote de popularité explose. Nick Nurse a réussi cette année l’exploit d’emmener ses Raptors jusqu’au titre NBA, alors qu’il n’avait connu jusqu’ici que les championnats britanniques et belges, la G League, et des postes d’assistant coach. Il est par la même occasion cette année devenu le premier coach de l’histoire à être champion de G League (avec l’Iowa Engery en 2011 et les Vipers en 2013) et de NBA. De quoi commencer à se faire un joli CV, auquel le coach de 51 ans a décidé d’ajouter une nouvelle ligne en acceptant le poste de sélectionneur du Canada pour la Coupe du monde en Chine qui débutera en septembre prochain. Lors de la première conférence de presse que Nurse a accordé depuis les Finales remportées face à Golden State, il a déclaré qu’un accord était quasiment trouvé avec la fédération canadienne, et que ce serait une toute nouvelle expérience qui lui permettrait très certainement de devenir un encore meilleur coach. Il remplacera sur le banc des rouges et blancs, Jay Triano, ancien coach des Suns, qui avait emmené l’équipe jusqu’à la qualification pour la Coupe du Monde.

Même s’il n’a jamais coaché son nouveau pays d’adoption, Nick Nurse n’arrivera cependant pas en terres inconnues lors de cette compétition internationale, puisqu’il a déjà été entraîneur adjoint de la Grande-Bretagne pour les Jeux Olympiques de 2012. Une expérience dont il garde un vrai bon souvenir, et qui l’aurait incité à dire oui au Canada. En Chine, il retrouvera Steve Kerr, qui sera adjoint de Gregg Popovich pour Team USA, et qui devrait être ravi de retrouver le type qui vient de le taper en Finales. Surtout que, même si l’équipe américaine fait figure d’ultra favorite comme pour chaque compétition mondiale et qu’elle devrait comme d’hab marcher sur tout le monde, Nick Nurse débarque à la tête d’une équipe au fort potentiel, qui pourrait bien être l’outsider de cette compétition. Il pourra en effet compter sur un effectif pas vilain du tout, avec Jamal Murray à la mène, Tristan  Thompson et Dwight Powell dans la peinture, et le petit RJ Barrett à l’arrière. Sur le papier au moins, l’infirmier dispose de quelques armes pas mauvaises, et il en aura grandement besoin quand on sait que le Canada sera dans un des groupes les plus compliqués avec l’Australie, la Lituanie et le Sénégal. Une expérience qui a l’air tout de même de pas mal exciter le coach des Dinos, même si ses prochains moins risquent de ne pas être de tout repos comme il l’explique à Sportsnet en conférence de presse.

« C’est une superbe opportunité avec la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques qui se dérouleront dans un laps de temps très court de 13 à 14 mois. Et cela me convient parfaitement. Je renonce juste à prendre des vacances ! »

Des vacances, on se dit que le bonhomme en aurait mérité vu la saison qu’il vient de nous sortir avec les Raptors. Mais cette Coupe du Monde pourrait être un sacré plus pour Nurse, qui va s’affirmer comme l’un des coachs de premier plan de la Ligue. Pour Toronto, c’est une belle occasion de voir son coach encore servir la cause canadienne, et ça aussi c’est plutôt sympa.

Source texte: Sportsnet

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top