Lakers

Frank Vogel considère l’arrivée de Jason Kidd comme un atout : on en reparle dans quelques mois

Frank Vogel présentation Lakers

Frank Vogel a été présenté lundi comme nouveau head coach des Lakers. Il s’est dit très optimiste et enthousiaste. Ça va durer combien de temps ?

Source : Youtube

Avec l’arrivée de Jason Kidd en tant qu’assistant de Frank Vogel, ils sont nombreux à penser qu’il y a anguille sous roche et que c’est un moyen déguisé d’amener Kidd vers le poste de head coach. Mais alors que Frank Vogel a été officiellement présenté lundi comme le nouvel entraîneur, il s’est dit loin d’être inquiet et se veut bien optimiste pour le début de son aventure à Los Angeles.

Avoir un assistant imposé d’entrée par le front office, disons qu’il y a mieux comme prise de fonction à la tête d’une équipe. Surtout quand cette équipe est celle des Lakers, et que les sorties médiatiques des dirigeants ressemblent chaque jour un peu plus à une bonne grosse blague. L’ancien coach des Pacers et du Magic Frank Vogel a dû gérer tout ça, avec une présentation intervenue seulement quelques heures après que Magic Johnson ait dézingué la direction de la franchise. Grosse ambiance. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que le nouveau coach s’en est sorti comme un chef et s’est montré enthousiaste. Particulièrement par rapport au dossier brûlant que représente l’arrivée de Jason Kidd comme assistant coach. Pas stressé pour un sou le garçon, et même clairement optimiste. Est-ce que l’arrivée imposée de Kidd risque de le déstabiliser ou de représenter une menace ? Que nenni.

« Je crois que si vous traitez les gens avec respect et faites le travail au plus haut niveau, si vous créez un environnement de positivité et de collaboration, vous ne pouvez pas vous inquiéter de cela. Vous ne pouvez pas vous inquiéter de regarder par-dessus votre épaule. Vous devez vous inquiéter d’avoir de bons entraîneurs, et c’est ce que je pense de cette embauche. »

C’est même au téléphone que Vogel a pu s’entretenir longuement avec l’ancien coach des Bucks, qu’il ne connaissait que très peu. De quoi bien rassurer tout le monde, y allant même de ses petits compliments.

« Je pense qu’il a fait du bon travail en tant que head coach. […] C’est ce que je préfère pour renforcer mon staff, trouver un joueur respecté avec une expérience d’entraîneur capable de renforcer mon message. Nous avons eu un long entretien avec Jason où nous avons discuté de tous les sujets imaginables et j’en suis ressorti en pensant qu’il allait être un atout incroyable pour notre projet. »

Un message plein d’optimisme concernant Jason Kidd, et une volonté assumée de rassurer tout le monde à l’heure où on ne voyait pas très bien quand le calme allait revenir chez les Lakers. Reste désormais à gérer les joueurs, à faire renaître une véritable cohésion dans un groupe jeune construit autour de LeBron James, tout en faisant bouger un peu tout le monde dans la Cité des Anges.

« On doit recréer un vrai lien au sein de la franchise et pas seulement entre les 15 ou 17 gars qui sont dans le vestiaire. Plutôt au sein de la franchise dans son ensemble, au niveau organisationnel. Les propriétaires, le front office, le coaching staff, les joueurs, les préparateurs physiques, l’administration, on va tous tirer dans la même direction. »

Le ton est donné. Frank Vogel veut ramener le calme chez les Lakers. Finies les déclarations choc et l’organisation qui ne ressemble absolument à rien. Le nouveau coach s’est voulu plus que rassurant lors de sa présentation, particulièrement optimiste quant à l’arrivée de Jason Kidd en tant qu’assistant coach, et ambitieux pour la prochaine saison de la franchise. C’est déjà une bonne chose vu le marasme actuel.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top