Bucks

Giannis Antetokounmpo va financer la construction d’une salle à Rafina en Grèce : le Freak n’oublie pas d’où il vient

giannis court

Un beau geste qui mérite d’être salué !

Source image : YouTube

Même s’il est actuellement en pleine bataille avec les Raptors pour décrocher une place en Finales NBA, Giannis Antetokounmpo n’oublie jamais d’où il vient. Récemment, le Greek Freak a contacté la municipalité de Rafina en Grèce pour permettre la construction d’une toute nouvelle salle. Un très beau geste !

Décidément, Giannis Antetokounmpo est sur tous les fronts en ce moment. Quand il n’est pas sur les parquets NBA pour mettre la misère à la concurrence, il prend des initiatives très louables pour son pays d’origine. Né à Athènes, le Freak garde des liens très forts avec la Grèce et a récemment décidé de financer la construction d’une nouvelle salle de basket du côté de Rafina, une ville portuaire qui se trouve à environ trente kilomètres à l’est de la capitale. C’est le maire de Rafina Evangelos Bournus qui a révélé l’information lors d’un speech préélectoral lundi. D’après lui, Giannis aurait contacté les autorités locales pour les informer de sa volonté de financer ce projet, qui devrait voir le jour à la fin de l’été. Aucune indication n’a été donnée concernant le coût global de cette salle ou l’apport personnel d’Antetokounmpo, mais on peut d’ores et déjà saluer ce geste. La salle sera située à l’intérieur d’un nouveau parc de 3 000 m² à portée écologique. Comme l’a indiqué Evangelos Bournus, le projet pourrait prendre le nom de la superstar des Bucks, comme c’est le cas par exemple avec le Durant Center à Suitland dans le Maryland, qui a ouvert ses portes en début d’année grâce à l’apport de KD. Bon, le Antetokounmpo Center, ça fait peut-être un peu long mais si la salle est nommée la Greek Freak Arena, ça peut le faire.

Cette initiative de Giannis est un moyen pour lui de rendre hommage aux nombreuses victimes des terribles incendies qui ont ravagé la zone l’été dernier. Pour rappel, en juillet 2018, les flammes ont envahi les stations balnéaires de Mati et Rafina, faisant une centaine de morts. Forcément touché par ce drame national, Antetokounmpo a voulu aider à sa manière et nul doute que ce joli geste va encore augmenter sa cote dans son pays d’origine. Tous les fans de la balle orange en Grèce sont aujourd’hui derrière Giannis, qui essaye actuellement d’emmener les Milwaukee Bucks vers les Finales NBA pour affronter les Golden State Warriors, tout juste qualifiés après leur coup de balai infligé aux Blazers la nuit dernière. Une bague de champion, associée à un possible titre de MVP à la fin de la saison, propulseraient le Greek Freak dans une nouvelle dimension et cela mettrait plus que jamais en lumière le basket grec et les origines d’Antetokounmpo. On parle d’un véritable monstre qui est aujourd’hui en mission, que ce soit sur le parquet avec ses Bucks ou en dehors pour aider à sa façon son pays natal.

Giannis Antetokounmpo vit à plus de 8 000 kilomètres d’Athènes mais il n’oublie pas ses origines, et on ne peut que mettre en avant cette belle initiative, surtout après le drame de l’an dernier. Le Greek Freak porte décidément bien son surnom. 

Source : ESPN / greece.greekreporter.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top