Equipes

Les Kings misent sur Luke Walton pour reprendre la main : chercher chez l’ennemi, voici la vraie stratégie de Vlade Divac

Luke Walton

Quand tu vois qu’il n’y a plus LeBron dans l’effectif et que tu vas pouvoir coacher.

Source Image : Twitter

Seulement quelques jours après avoir dégagé Dave Joerger du poste de coach, les Kings ont trouvé son successeur puisque Luke Walton sera le prochain entraîneur de Sacramento. Bon ou mauvais choix ? On se penche sur la question. 

Le management des Kings de Sacramento a surpris beaucoup de monde ces derniers temps. Dans un premier temps, absolument personne ne s’attendait à ce que Joerger ne se fasse virer. En effet, les Kings sortaient tout juste de leur première bonne saison depuis… une éternité. Les Californiens ont fini neuvièmes de l’Ouest en proposant un jeu excitant et en développant incroyablement les jeunes et notamment le backcourt composé de De’Aaron Fox et Buddy Hield. Ils ont fait mieux que ce que tous les pronostics imaginaient et même celui du plus grand fan de Sactown. Personne ne s’attendait à ce qu’ils finissent devant les Lakers, les Wolves ou les Pelicans. Pourtant, Vlade Divac le dirigeant n’a pas vraiment apprécié le travail de Dave Joerger après le All-Star Break, il a de grandes ambitions pour l’équipe et a l’impression que l’ancien coach n’était pas le personnel adapté pour atteindre cette excellence. Bon, on ne va pas se mentir, on n’est pas vraiment convaincus par l’explication de l’ancien pivot des Lakers et des Kings, on pense davantage que les deux hommes ne s’appréciaient pas tout simplement. Des rumeurs de faille dans la relation entre les deux hommes étaient déjà sorties par le passé car au vu du travail réalisé, Joerger semble pouvoir faire de bonnes choses et on ne doute pas un seul instant que d’autres franchises tenteront de le signer dans les semaines qui viennent.

Exit Dave Joerger donc, et welcome Luke Walton. Vlade Divac n’a pas perdu de temps pour trouver un nouveau coach et aller avec enthousiasme vers l’ancien entraîneur des Lakers. Un choix peut-être un peu précipité car si le fils de Bill ne semble pas être un mauvais entraîneur, il n’a pas non plus prouvé énormément de choses depuis son arrivée sur le banc de Los Angeles. Trois campagnes, avec à chaque fois une progression dans les victoires mais aucune qualification en Playoffs, même avec LeBron James dans l’effectif cette saison. Certes, il était dans un sacré marasme cette année et ce n’était pas un environnement facile pour réussir mais prendre un nouvel entraîneur qui a fait moins bien que l’ancien avec un effectif de meilleure qualité, c’est un petit peu étrange. Comme petit motif d’espoir que l’on puisse donner aux fans des Rois, la deuxième saison de Luke sur un banc NBA était tout de même encourageante, il a des qualités et pourrait bien se développer et devenir un fort bon coach dans un environnement plus sain et stable. Or en arrivant dans la capitale californienne, Luke retrouvera une structure d’équipe semblable à celle qu’il avait lors de cette fameuse deuxième saison dans la franchise de la Cité des Anges. Des jeunes à fort potentiel, une pression moindre et pas d’immense star pour un petit peu polluer l’environnement (non non on ne pense à personne). Avec plus d’expérience et de recul sur ses erreurs, il tentera de reconduire cette équipe de Sactown en Playoffs pour la première fois depuis 2006.

D’autant plus qu’il y a de la cohérence dans ce choix sur certains points. Vlade Divac a immédiatement dit que le successeur de Dave Joerger devrait jouer comme lui, toujours aussi logique… Il veut que l’équipe joue comme les Kings doivent jouer, c’est-à-dire avec un rythme élevé et de la circulation de balle. Alors pour tout ce qui est du domaine du bon jeu de passe, on demande à voir mais alors la vitesse de jeu, il n’y a pas de problème. En effet, si les Rois avaient la troisième pace de la NBA la saison dernière, les joueurs de L.A., eux, possédaient la quatrième. Walton aime que ses équipes jouent vite, aient un bon jeu de transition et une présence athlétique qui permet de déborder les adversaires. A Sacramento, l’axe 1-5 est composé de De’Aaron Fox et Willie Cauley-Stein, deux des joueurs les plus rapides et athlétiques à leur poste, utile donc pour développer ce jeu. De plus, si l’ami Luke n’a pas montré que des qualités, sa principale semble être sa capacité à développer les jeunes et dans sa nouvelle équipe, il n’y a que ça ou presque. Des joueurs prometteurs qui ne demandent qu’à se polir pour atteindre le next-level. Fox – Hield et Marvin Bagley III, ça va lui rappeler un peu le trio Lonzo Ball – Brandon Ingram – Kyle Kuzma. Il ne sera donc pas perdu et pourra appliquer ses principes de la meilleure des manières.

Quitter Magic Johnson pour Vlade Divac, ce n’est pas vraiment une progression pour notre ami Luke Walton. Mais retrouver un poste si vite, dans une franchise aussi excitante de surcroît, après une saison galère, c’est une bénédiction. Alors qu’il en fasse bon usage.

4 Commentaires

4 Comments

  1. TOUTANKHAPSLOCK

    15 avril 2019 à 15 h 44 min at 15 h 44 min

    « Or », pas « Hors ».

    • TOUTANKHAPSLOCK

      15 avril 2019 à 19 h 32 min at 19 h 32 min

      Merci pour la correction 🙂

  2. Dorian Genin

    16 avril 2019 à 10 h 25 min at 10 h 25 min

    Coucou les gens de 2015 ! C’est juste pour vois dire qu’ici en 2019, on décrit les kings comme un environnement sain et stable ! C’est fou comme les temps changent vite 😁

    • Nicolas Meichel

      16 avril 2019 à 12 h 04 min at 12 h 04 min

      Non, on décrit les Kings comme un « environnement PLUS sain et stable » que les Lakers. Grosse différence, sachant que les Lakers sont quand même le pire bordel de la ligue ^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top