Lakers

Les Lakers à la recherche de leur prochain head coach : bientôt le début des auditions à l’aveugle

Rob Pelinka

Période de rush pour Rob Pelinka.

Source image : ESPN

Et un head coach, qui veut un head coach, il est frais il est beau, qui veut un head coach ?! Après le départ attendu de Luke Walton, les Lakers sont bien obligés de s’activer sur le marché pour pouvoir démarrer l’offseason comme il se doit, et entourer au mieux Alex Caruso. Dans cette optique, Rob Pelinka aurait établi une short-list histoire d’y voir plus clair dans la quête de l’homme providentiel. 

Et on peut dire que les Angelinos ne perdent pas de temps, puisqu’ils auraient déjà ciblé trois candidats potentiels en vue d’un entretien cette semaine. Qui pour faire oublier le fiasco de la saison écoulée, et enfin stopper cette abstinence de Playoffs qui parait désormais interminable à L.A. ? Et bien, selon, encore et encore, Adrian Wojnarowski d’ESPN, il s’agit tout d’abord de l’actuel assistant chez les Sixers, Monty Williams, actuellement en pleine campagne de postseason, lui, contrairement à certains. Du coup, Rob Pelinka et sa petite équipe devront se déplacer à l’Est, entre le Game 2 et le Game 3 de la série face aux Nets, pour organiser un meeting avec celui qui est le bras droit de Brett Brown du côté de Philly. C’est la grande mode des coachs assistants ces dernières années en NBA, et à ce niveau-là, l’intéressé a du bagage puisqu’il a également occupé ce poste chez les Spurs et à Oklahoma City. Williams dispose également de sa petite expérience en tant que head coach, à la tête des Pelicans pendant cinq saisons et avec lesquels il a d’ailleurs atteint les Playoffs à deux reprises, plutôt pas dégueu’.

Le CV est bien moins imposant niveau coaching pour Juwan Howard, l’une des autres cibles prioritaires du board angelino. Malgré une carrière assez prolifique en tant que joueur, Howard ne dispose que d’une expérience en tant qu’assistant au Heat. Aucun problème, puisque cela aurait été suffisant pour taper dans l’œil des Lakers, ayant reçu la permission de l’interroger, si l’on en croit Ramona Shelburne, toujours pour ESPN. Howard peut se targuer d’avoir tout de même la confiance du Don en personne, Pat Riley, puisqu’il est en poste depuis 2013 mine de rien, et son profil intéresserait d’ailleurs également les Cavs, ayant eux aussi un poste d’entraîneur à pourvoir. Tiens tiens, en parlant de Cleveland, les Lakers en pinceraient aussi pour quelqu’un qui a fait deux, trois trucs sympatoches dans l’Ohio, comme par exemple choper un titre NBA. Oui, on parle bien sûr de Tyronn Lue, sans poste depuis son éviction de Cleveland plus tôt dans la saison, mais qui ne devrait pas être en dèche de prétendants cet été, même s’il a souvent été critiqué aux Cavs. Lue serait d’ailleurs, avec Williams, le chouchou de Los Angeles pour occuper la position vacante. Le petit clin d’œil du destin veut, qu’au cas où il débarquerait en Californie, il y retrouverait un certain King avec qui il est monté au sommet de la NBA et a toujours eu une relation particulière…

Faux pas interdit pour les Lakers l’an prochain. Avec une intersaison entière pour retaper l’organigramme et bâtir autour de LeBron James, on n’acceptera pas une deuxième fois la même mascarade, et les dirigeants l’ont bien compris en se mettant au boulot rapidement pour trouver l’homme de la situation. « Je TE veux dans mon équipe ». 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top