Warriors

Kevin Durant est tombé dans le piège de Patrick Beverley au Game 1 : Steve Kerr n’a pas kiffé l’expulsion du Snake

Depuis le temps qu’il attendait ça, Kevin Durant était peut-être un peu trop impatient de retrouver la folie des Playoffs. Malgré un premier match géré par les Warriors (121-104), le double MVP des Finales en titre a suivi les dernières minutes du Game 1 depuis les vestiaires suite à une embrouille avec Patrick Beverley. C’est bête de gaspiller ses jokers maintenant et Steve Kerr ne s’est pas privé pour lui dire.

Ce n’est pas la première fois que Patoche arrive à faire dégoupiller un adversaire, ni la dernière. C’est à croire qu’il cible à chaque fois les plus faibles mentalement pour rentrer dans leur cerveau. Samedi, le meneur teigneux des Clippers est donc rentré en conflit avec l’ailier longiligne alors que le match semblait déjà joué. Avec 15 points d’écart à cinq minutes de la fin, tout le monde attendait sagement la fin pour rentrer à l’hôtel et préparer la rencontre suivante qui se déroulera à l’Oracle Arena ce lundi. Mais au lieu de savourer tranquillement la victoire tout en profitant du spectacle offert par Stephen Curry devenu le meilleur sniper de l’histoire des Playoffs, le Snake est rentré dans le jeu de Pat Bev. Des accusations de flopping, une petite calotte derrière la tête sur une tentative de dunk et un regard de travers ont suffi pour faire partir en vrille le numéro 35. Double faute technique, pari gagné pour Patrick Barbelé qui doit être primé au nombre de T qu’il provoque chez ses adversaires. Mais plutôt que de se calmer en attendant sagement la fin, Kéké décide de s’occuper du cas du meneur en défense et le fait chuter par terre sur l’action suivante. Ding, ding, ding ! On tient notre champion. Nouvelle technique pour les deux copains qui se tournent le dos pour rejoindre leur vestiaire respectif. Si le public de l’Oracle a kiffé la réponse du MVP 2014 au défi physique lancé par la puce, cette suspension pourrait être lourde de conséquence pour la suite de la postseason et c’est ce qu’a rappelé Steve Kerr en conférence de presse.

« Nous avons mordu à l’hameçon. Kevin Durant a mordu à l’hameçon et ça fait déjà deux fautes techniques. Si vous en recevez sept en Playoffs, vous êtes suspendu pour le prochain match. Que l’on joue quatre ou 24 ou matchs, sept est le chiffre magique. Il ne lui reste que quatre jokers après seulement un seul match. »

Il avait déjà échappé à une suspension en choisissant son timing pour prendre sa seizième T de la saison lors du dernier match de régulière mais apparemment ça ne lui a pas servi de leçon. A ce rythme-là, la sanction sera vite arrivée pour KD qui peut potentiellement réussir un triplé bague + MVP des Finales historique dans deux mois. Il faudra donc tourner à la camomille avant les matchs pour redescendre en pression et éviter le scénario de 2016 où Draymond Green avait dû purger une rencontre de suspension suite à une faute interdite sur LeBron James. Avec le recul, cette punition a coûté cher aux Warriors qui ont concédé le plus gros comeback de l’histoire des Finales cette année-là. Mais Durant n’était pas encore là et ses dernières déclarations ne rassureront pas forcément ses coéquipiers.

« C’est un enfant de Chicago, il a grandi là-bas. Ces mecs jouent avec dureté et c’est ce que j’aime avec Pat. C’est ce qu’il apporte dans chaque équipe où il passe, de l’intensité. C’est son identité et ça correspond bien aux Clippers. Je m’attendais à ça en commençant la série et j’ai trouvé ça fun ce soir. »

Quitte à accepter le défi physique et prendre d’autres fautes techniques, autant se faire suspendre le plus rapidement possible pour arriver avec le plein de jokers en finale. Allez, plus que cinq Kéké ! Qui c’est qui l’a appelé pour le faire venir à Oakland déjà ?

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Perlinbine

    15 avril 2019 à 14 h 26 min at 14 h 26 min

    J’aime bien la decla de Durant, je trouve ça très fun aussi.. Patoche a compris comment marche les playoff

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top