Warriors

Kevin Durant reçoit sa seizième technique de la saison : pas de suspension en Playoffs, le serpent est rusé

Kevin Durant

Durant est resté très serein sur une potentielle suspension.

Source image : NBA League Pass

Image cocasse cette nuit au FedEx Forum. Dès le début du premier quart-temps, Kevin Durant a écopé d’une faute technique, pour avoir bousculé l’arbitre Kane Fitzgerald. Seizième T de la saison pour l’ailier, qui ne sera pas suspendu pour le premier match des Playoffs.

C’est qu’il est malin, le Kevin. Il clame haut et fort qu’il n’a pas fait exprès, mais le MVP 2014 a bien reçu sa seizième faute technique de la saison cette nuit, à Memphis. Moins de trois minutes après le tip-off en plus. Un peu tôt pour se plaindre de l’absence de coups de sifflet, ou pour perdre ses nerfs. C’est sur une bousculade avec Kane Fitzgerald, l’un des trois refs de la rencontre, que KD a été pris par la patrouille. Grosse incompréhension, à la fois pour le joueur et pour son coach. Mais surtout, gros coup de stress sur le banc des Warriors. Parce qu’en NBA, seize fautes techniques valent un match de suspension. Et la prochaine échéance pour les double champions en titre, c’est le Game 1 du premier tour des Playoffs, face aux Clippers, donc être privé de KD à ce moment-là, c’est assez peu tentant. Heureusement pour la Dub Nation, le total de fautes techniques reçues en saison régulière ne se transpose pas en Playoffs. Le numéro 35 sera donc en tenue pour ouvrir la postseason, sans faute. Interrogé après le match, Durant est d’ailleurs persuadé que cette faute technique sera annulée.

« [Fitzgerald] a dit que je l’avais bousculé alors que je marchais vers la table de marque. Je lui ai rentré dedans, mais pas intentionnellement, et j’allais m’essuyer les pieds. Il a pensé que je le suivais à la table de marque. Mais vous me voyez m’essuyer les pieds à chaque arrêts de jeu. Donc c’était un malentendu. On en a parlé et il a dit qu’il allait regarder. Je suis sûr qu’il va l’envoyer à la Ligue pour que la faute soit annulée. »

Annulation ou pas, ça n’a finalement que très peu d’importance, puisque les compteurs sont remis à zéro pour les Playoffs, puis le seront à nouveau au début de la prochaine saison. Après un bref moment d’inquiétude, Kevin Durant et les Warriors ont donc poursuivi la rencontre l’esprit tranquille. Une discussion calme avec Kane Fitzgerald, l’assurance de ne pas perdre leur ailier titulaire pour le premier match de la postseason, et une défaite sans conséquence à Memphis (132-117), voilà de quoi a été faite la soirée des Warriors. Après avoir reçu sa T, Durant ne s’est pas surmené, en ne disputant que 18 minutes, pour 21 points et 6 passes décisives. L’esprit tranquille.

« Je savais que le compteur revenait à zéro en Playoffs. Et j’ai plus ou moins compris que [Fitzgerald] annulerait celle-ci de toute façon. Donc je n’étais pas trop nerveux. »

Premiers de la Conférence Ouest, les Warriors débuteront la postseason face aux Clippers, et seront à nouveau les grands favoris à leur propre succession. Toutefois, il faudra éviter de se mettre les arbitres à dos. En Playoffs, la suspension tombe à la septième faute technique.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top