Nuggets

Isaiah Thomas va bientôt faire ses débuts avec les Nuggets : quelle intégration dans les Rocheuses pour le lutin ?

On ne sait pas vous, mais nous il nous tarde de voir le King of the Fourth sur un parquet.

Source Image : Denver Nuggets

Alors qu’il vient tout juste de souffler ses 30 bougies, Isaiah Thomas se rapproche de plus en plus d’un retour à la compétition sous le maillot des Nuggets. Près d’un an après ses derniers pas sur un parquet NBA, son retour au sein d’une équipe qui tourne bien à l’Ouest intrigue.

Tout le monde se souvient de sa formidable saison 2016-17 à Boston, lorsque le lutin vert enchaînait les performances incroyables notamment dans le clutch time et qu’il était crédible dans la course au MVP. Une blessure à la hanche est passée par là, faisant de la carrière du 60ème choix de Draft une longue descente aux enfers. Échangé à Cleveland puis aux Lakers, IT a dit adieu à ses rêves de fourgon de la Brinks et s’est engagé à Denver pour le minimum vétéran pendant l’été avec l’ambition de se relancer dans la Colorado. Pour revenir en pleine possession de ses moyens, le meneur a dû être patient, attendant d’être à 100% au lieu de précipiter un retour comme il avait pu le faire par le passer. Mais le moment approche et Isaiah n’est plus très loin d’un comeback en NBA. Initialement annoncé comme assigné en G League, le petit bonhomme pourrait même sauter cette étape peu funky pour directement retourner dans le grand bain. La date officielle n’est pas encore connue mais la renaissance devrait avoir lieu soit le 13 février face à Sacramento ou le 22 à Dallas si le joueur et son staff préfèrent attendre de laisser passer le All-Star Break pour gagner quelques jours supplémentaire de rééducation. Après une longue traversée du désert, Toto voit enfin le bout du tunnel et va pouvoir recommencer à nous régaler dans le quatrième quart-temps.

Cependant, ne vous attendez pas à revoir un IT en mode 20 points dans les cinq dernières minutes du match dès le départ, son adaptation risque d’être longue et cela dépendra forcément de Mike Malone et de la manière dont il compte utiliser le joueur qu’il a déjà eu sous ses ordres aux Kings. Parce qu’on ne peut pas dire que pour le moment les Nuggets aient réellement besoin du King of the Fourth. Malgré les nombreuses blessures que subit l’effectif, le début de saison de Nikola Jokic et ses compères est excellent  (37 victoires, 18 défaites et la deuxième place de la Conférence Ouest juste derrière les Warriors). Mais le plus impressionnant pour le moment chez les Pépites, c’est le collectif extrêmement bien huilé mis en place. Il ne sera pas facile pour le nain de s’intégrer dans un tel schéma de jeu, lui que l’on pourrait plutôt qualifier de soliste. On l’a bien vu, il faut que le système de l’équipe soit organisé autour de lui pour qu’il cartonne réellement comme c’était le cas avec les Celtics de Brad Stevens. Trouver sa place ne sera pas facile d’autant plus que la concurrence est rude au poste de meneur, Jamal Murray est bien entendu indéboulonnable mais le rôle de back-up qui était promis à Isaiah au début de saison est en fait très bien rempli par Monte Morris, qui gère la second unit d’une main de maître. Coach Malone prendra-t-il le risque de casser un tel équilibre pour intégrer IT ? Il pourrait. Si son contrat est ridicule et qu’il ne serait donc pas gênant pour les Nuggets de ne pas s’en servir, la crainte des supporters pourrait être celle-ci : voir le technicien vouloir ré-intégrer IT à tout prix et foutre en l’air tout l’équilibre trouvé depuis octobre.

A quel Isaiah Thomas allons-nous avoir droit ? Comment va-t-il être utilisé par son coach ? Va-t-il perturber la bonne dynamique des Nuggets ? Autant de questions dont nous n’aurons la réponse qu’avec le temps. En attendant, on laisse de côté les doutes et on profite juste de revoir ce fabuleux joueur sur un parquet NBA.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top