Lakers

Transfert : Reggie Bullock débarque aux Lakers, Sviatoslav Mykhailiuk et 1 draft pick vont à Detroit

Reggie Bullock
Source image : NBA League Pass

Boom-boom, motherfuckers ! Vous vouliez du transfert qui révolutionne la NBA, et bien vous allez être servis. Reggie Bullock a été envoyé aux Lakers, le sniper de Detroit va donc renforcer les lignes extérieures de Los Angeles.

Ah merde, c’est ça le trade ? Nan parce que… on parlait de transfert, des Lakers, en pleine semaine de trade deadline, donc on s’attendait forcément à un truc un peu plus conséquent. Oui, pareil ici. Avec autant de rumeurs autour de l’effectif de Luke Walton et des incertitudes sur le dossier Anthony Davis, on s’attendait à du neuf. Déjà que c’était le chaos jusqu’ici, on se disait que ça allait forcément bouger. Et en y ajoutant la honteuse défaite de plus de 40 points chez les Pacers, on se frottait les mains. En se disant, assez logiquement, que Magic Johnson n’allait pas rester silencieux trop longtemps. Le boss de la franchise californienne a donc pris son téléphone et a enchaîné les calls, avant de trouver preneur chez les Pistons. Alors comme ça, vous pouvez prendre un pick et Sviatoslav Mykhailiuk contre un joueur de niveau confirmé en NBA ? Deal. C’est donc en pleine nuit, seulement une heure et demi après la défaite des Lakers chez les Pacers, que Shams Charania et sa clique de The Athletic sont intervenus. Le reporter nous donne ces informations suivantes, en attendant les détails sur la nature de ce futur pick de Draft.

  • Lakers : Reggie Bullock
  • Pistons : Sviatoslav Mykhailiuk et 1 futur draft pick

Côté Lakers ? On s’en sort évidemment assez bien, car Bullock apporte du sérieux et du shooting, ce qu’il n’y avait quasiment pas du côté de Los Angeles. Plus de 41% de réussite à trois-points depuis son arrivée à Detroit il y a quatre ans, une vraie belle montée en puissance jusqu’à devenir un titulaire respectable, sans faire d’éclaboussures Bullock a montré qu’il avait sa place en NBA et le voici aujourd’hui invité à rentrer les shoots sur les passes décisives de LeBron. Côté Pistons ? Le contrat expirant de Reggie compliquait les choses, et malgré une solide saison derrière l’arc Bullock n’allait pas révolutionner la campagne de Detroit avec 30 matchs à jouer. En fait, c’est surtout que le mauvais Reggie a été pris, car c’est plutôt Jackson dont il fallait se débarrasser. Maintenant, donnons à Dwane Casey la possibilité de développer ses jeunes, comme il l’a montré avec enthousiasme et succès du côté de Toronto. S’il fait les choses bien, le coach des Pistons pourrait se retrouver avec un pur sniper européen capable de prendre la suite de Bullock chez les Pistons, et un futur pick à cajoler très rapidement. Pour le reste ? Pas grand chose à dire. Peut-être que ce domino sera le premier sur l’immense board de Magic Johnson, ou bien peut-être était-ce un move de panique pour tenter de faire bouger les choses, après une telle gifle reçue chez les Pacers. Quoi qu’il en soit, cela ne devrait pas être le seul deal des Lakers sur cette trade deadline de 2019.

Si vous avez toujours affirmé que Reggie Bullock allait sauver la saison des Lakers de LeBron, c’est maintenant qu’il faut bomber le torse. Bon courage mon cher, et n’oublie pas : ne pas tout prendre au sérieux, surtout à Los Angeles.

Source : The Athletic

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top