Los Angeles Clippers

Tobias Harris s’est fâché sur les Hornets : 34 points, tir de la gagne, cékiké pas All-Star ?

Tobias Harris
Source image : NBA league Pass

En déplacement à Charlotte cette nuit, les Clippers étaient dans la merde mais ils se sont finalement relevés derrière les assauts de leur meilleur scoreur : Tobias Harris, Monsieur shouldabeen All-Star.

Lorsque les différents joueurs étoilés ont été nommés officiellement la semaine dernière, nombreux sont ceux qui s’offusquaient devant la présence de certaines grosses têtes habituelles. Klay Thompson ? Karl-Anthony Towns ? Pas de manque de respect envers ces joueurs qui se défoncent dans leur équipe au quotidien, mais le premier avait déjà deux représentants au All-Star Game pour cette saison en Kevin Durant et Stephen Curry, et le second était le meilleur joueur d’une équipe mal classée à l’Ouest. On était donc en position de mettre Tobias All-Star, et ce malgré le fait d’être simplement le leader offensif d’une équipe basant avant tout son succès sur un effort collectif. Oui, hélas, lorsqu’on veut rassembler les plus grosses stars du circuit, Harris ne coche pas de cases. Il ne fait pas de grandes déclarations, ne claque pas des performances venues d’ailleurs certains soirs, ne s’embrouille pas avec les médias et ne tourne pas de pub à Los Angeles. Pourtant, c’est à un niveau étoilé que Toto a évolué cette année, et le scandale était assez partagé par bon nombre d’observateurs qui considéraient que l’ailier méritait d’être All-Star. S’en est alors suivie une petite période de deuil au cours de laquelle Harris a sous-performé, mais le petit virage émotionnel n’a pas vraiment duré et le garçon s’est remis tout de suite au business. Comme cette nuit, chez les Hornets, lorsque les Clippers avaient besoin de buckets en fin de rencontre et Doc Rivers s’est retourné vers l’homme de la situation.

Lou Williams ? Non. Enfin, si, en partie, mais c’était surtout pour aider à gérer la remontada, à l’avant-poste. Chaud-braise, Loulou punissait les jeunes défenseurs de Charlotte mais les ajustements de James Borrego et compagnie forçaient l’arrière à rendre la balle. Et dans quelles mains elle est tombée, on vous le demande avec les mains posées sur les hanches. Comme un grand garçon, comme un All-Star finalement, Toto Harris a pris le match et l’a rangé du côté des Clippers, avec un runner plein de finesse à 5 secondes de la fin. Le genre de shoot que Williams peut éventuellement prendre, mais là pour le coup, la veille de la sélection des joueurs par les capitaines pour le match des étoiles, c’était pour Harris. Montrant sa joie, et de manière assez compréhensible sachant que les Californiens revenaient de plus de 20 points de retard, Tobias voulait simplement qu’on le remarque un peu. Qu’on le félicite un peu, pour son step up statistique, sa régularité et son statut de gros scoreur dans une équipe de Playoffs. Oui, aujourd’hui les Clippers sont en PO et pas les voisins de palier avec le maillot jaune et violet. Mais tant pis pour Harris, ce ne sera pas pour cette année. Pas de All-Star Game, juste un message clair envoyé et un rendez-vous pris cet été : le nouveau contrat va être monstrueux…

On est forcément contents pour un joueur comme Tobias Harris, lorsqu’il se venge personnellement sur les terrains. Tenir ce niveau et emmener les Clippers en Playoffs, voilà qui pourrait enfoncer un peu plus la tête des votants dans leur propres excréments.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top