Lakers

Michael Beasley dément toute confrontation physique avec Luke Walton : le cirque des Lakers, épisode 143

Michael Beasley

Si tu le dis.

Source image : YouTube

Entre les rumeurs de transferts qui n’aident en rien l’équipe et des résultats compliqués, les Lakers sont actuellement en crise. À tel point que, le week-end dernier, il y aurait même failli y avoir une confrontation physique entre le coach et certains joueurs de la franchise. Michael Beasley, l’un des principaux concernés, a tenu à clarifier la situation, hier.

Les Lakers se déplaçaient la nuit dernière à Indianapolis pour y défier les Pacers et cela s’est très mal passé pour eux puisqu’ils ont été salement corrigés, LeBron James y subissant au passage sa pire défaite en carrière. En marge de cette rencontre, Michael Beasley s’est néanmoins expliqué à propos des rumeurs d’altercation physique évitée entre son coach Luke Walton, certains de ses coéquipiers et lui. Des faits qui se seraient produits samedi soir, après le revers des Lakers chez les Warriors. Selon le principal intéressé, il n’y aurait rien eu d’autre qu’une discussion dans les vestiaires. C’est ce qu’a déclaré Beas hier et Chris Haynes de Yahoo! Sports s’est chargé de rapporter ses propos.

« Samedi dernier, après le match face aux Warriors, le coach Walton et l’équipe avons eu une discussion après une défaite douloureuse. Malgré les rapports qui disent le contraire, il n’y a eu aucune confrontation physique entre le coach, moi ou n’importe quel autre joueur. Je n’ai rien fait par le passé quand les histoires étaient déformées et mal rapportées mais ce ne sera pas le cas cette fois-ci. Je respecte Luke et je respecte cette équipe. Nous essayons de remporter un titre ensemble. »

Pour remporter un titre, il va cependant falloir s’accrocher. Les Lakers (27-27) sont bien mal en point, ne sont même pas assurés de faire les Playoffs et se classent aujourd’hui à la dixième place de la Conférence Ouest, à deux matchs et demi du Top 8 et avec un calendrier dantesque à venir (Celtics, Sixers et Hawks). Il se pourrait également que Michael Beasley ne soit même plus dans le roster californien demain soir, au moment de la deadline. L’ailier, jugé trop individualiste, est effectivement dans de nombreuses rumeurs de transfert et pourrait être amené à faire ses valises, que ce soit aux Pelicans, pour faire venir Anthony Davis, ou ailleurs. Recruté l’été dernier par Magic Johnson pour encadrer les jeunes (lol), apporter son expérience et son talent offensif, Mike n’a jamais su trouver sa place dans le système de Luke Walton, bien qu’il soit parfois capable de réaliser de bonnes prestations. Ses quatre matchs consécutifs à au moins dix unités, réalisés début janvier, en témoignent. Cette saison, le deuxième choix de la Draft 2008 compile les pires statistiques de sa carrière avec 7 points de moyenne, à 49% aux tirs et 18% à trois-points. Le passage de Beasley dans la Cité des Anges ne restera clairement pas dans les annales et tourne progressivement au vinaigre. Pas étonnant si le board angelino souhaite s’en séparer.

Michael Beasley ne devrait pas faire long feu à Los Angeles mais il a tout de même tenu à préciser que ce n’était pas un sale type et qu’il n’était pas un fouteur de merde. Les Lakers sont mal en point, certes, mais ce n’est pas le responsable, même si sa situation personnelle doit particulièrement l’agacer.

Source texte : Yahoo! Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top