Lakers

LeBron James devient le plus jeune joueur de l’histoire à dépasser les 32 000 points en carrière : il compte s’arrêter un jour le bougre ?

LeBron James

Le Cyborg continue sa domination sur le monde des mortels

Source image : Montage par Leonce Barbezieux pour TrashTalk

Encore une fois, LeBron James vient de marquer l’histoire cette nuit face aux Pacers. Non pas parce qu’il vient de subir la plus grosse défaite de sa carrière mais bien parce qu’il est devenu le plus jeune joueur de l’histoire à entrer dans le club restreint des joueurs à plus de 32 000 points en carrière. Vas-y, installe-toi Bron, t’es chez toi maintenant.

Mais où et quand s’arrêtera-t-il ? LeBron Jamescontinue à repousser les limites humaines, jour après jour, match après match, record après record. Son nouvel exploit cette nuit ? Trois fois rien, il devient juste le cinquième joueur de l’histoire à avoir marqué plus de 32 000 points en carrière et rejoint dans le même temps MJ, Kobe, Karl Malone et Kareem. Et comme si cela ne lui suffisait pas, il est par la même occasion le plus jeune à réaliser un tel exploit, à 34 ans et 37 jours. Finalement ce n’est pas si nouveau que ça pour le King, lui qui est le premier joueur à avoir atteint la barre des 1 000 points en carrière, celle des 2 000 aussi d’ailleurs, tout comme celle des 3 000, 4 000, 5 000, 10 000, 15 000, 20 000, 25 000 et 30 000. Vous l’aurez compris, nous sommes en train de voir le joueur le plus précoce et sûrement le plus grand phénomène de l’histoire de notre sport. LeBron marche sur les records statistiques comme il marche sur ses adversaires. Seulement une petite année pour marquer plus de 2 000 points après avoir dépassé la fameuse barre de 30K le 24 janvier 2018 à San Antonio : à 34 ans une telle productivité est affolante, et LBJ continue d’envoyer ses moyennes en carrière tous les soirs. Et vous voulez connaître la meilleure ? Scorer n’est pas sa seule occupation sur un terrain. On le sait, The Chosen One est l’un des meilleurs joueurs all-around de l’histoire, si ce n’est le meilleur, il score dans des quantités absolument folles mais peut passer aussi bien qu’un meneur et prendre des rebonds à la pelle. Toutes ces qualités lui permettent de créer un nouveau club unique dont il est le seul membre : 32 000 puntos, 8 000 rebonds et 8 000 passes décisives. Hallucinant.

LeBron a déjà explosé de nombreux records all-time mais la vraie question demeure : où en sera-t-il lorsqu’il partira à la retraite ? Et surtout serons-nous vivant pour voir ça où le Cyborg va-t-il continuer à fonctionner jusqu’en 2086 ? Plus sérieusement, il semble acté que LeBron terminera sur le podium des meilleur scoreurs all-time : avec seulement 284 points de retard sur le fantôme de Chicago, le gamin d’Akron devrait dépasser Jordan d’ici une dizaine de matchs, moment all-time au passage qu’il ne faudra pas louper, et Kobe qui n’a que 1 635 unités d’avance devrait être rejoint dans le courant de l’année prochaine si tout se passe bien. Si tout se passe bien c’est justement la condition à prendre en compte pour savoir où il s’arrêtera dans l’histoire. Pour le moment le L-TGV est lancé et personne ne peut l’arrêter. Son plus grand ennemi sera finalement son corps : gérer les petites blessures comme celle dont il revient tout juste et qui l’a privé de 17 matchs. S’il peut les éviter et se maintenir dans une telle forme physique il pourrait très vite atteindre les sommets en terme de chiffres et pourquoi pas aller chercher Malone voire Jabbar. Et si LeBron James devenait le premier joueur de l’histoire à taper les 40 000 pions ? Doux rêve qu’est celui-ci pour tous les fans du King mais après tout il nous a toujours montré qu’il était capable de surpasser ses limites. Des chiffres, toujours plus de chiffres, qui nous feraient presque oublier une chose : tandis qu’il est en pleine course contre l’histoire, James accumule les offrandes pour ses coéquipiers au fur et à mesure des matchs. Sans faire de bruit, le King est aujourd’hui aux portes du top 10 des passeurs les plus prolifiques de l’histoire, à quelques unités de Dédé Miller. Ce n’est plus qu’une question de temps pour qu’il devienne le premier joueur à faire partie des 10 meilleurs scoreurs et passeurs de l’histoire.

LeBron continue et ne s’arrête pas de marquer l’histoire. Record de précocité ? C’est fait. Avoir une place all-time en terme de scoring ? C’est fait. Être l’un des passeurs les plus prolifiques de l’histoire ? C’est fait. Chaque jour que Dieu (Gérard) fait, il entre dans la légende de ce sport mais surtout il nous éloigne, nous mortels, de lui. Un jour peut-être, un nouveau cyborg verra le jour et le rejoindra dans ces hauteurs statistiques, mais ce n’est pas demain la veille. En attendant, le club des 30 000 – 10 000 – 10 000 c’est pour quand ?

Source : Sports Illustrated

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Tommy34

    8 février 2019 à 22 h 10 min at 22 h 10 min

    Alex et Bastien ne pleuré pas la Légende est en Marche personne ne pourras l’arrété the GOAT est à l’oeuvre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top