Suns

Lonzo Ball serait partant pour rejoindre les Suns : c’est où qu’il faut signer ?

Lonzo Ball

Lonzo veut devenir le back-up d’Elie Okobo et c’est tout à son honneur.

Source image : YouTube

Dans les rumeurs de trade depuis plusieurs jours, Lonzo Ball aurait un penchant pour les Suns s’il devait être amené à faire ses valises. Bonne nouvelle, il est justement apprécié dans l’Arizona. La comparaison avec Jason Kidd commence à aller trop loin.

Actuellement sur la touche depuis son entorse de la cheville contractée il y a une dizaine de jours, Lonzo Ball ne reviendra que dans un mois environ mais il figure tout de même dans les rumeurs de transfert. En effet, les Lakers font le forcing pour récupérer Anthony Davis et n’hésitent pas à inclure leur joueur dans des propositions de trade. Hier, ils auraient même transmis une offre aux Pelicans comprenant Zo, Kyle Kuzma, Brandon Ingram, Ivica Zubac et des tours de draft. En apprenant la nouvelle, l’entourage du meneur angeleno a réaffirmé que Ball ne souhaitait pas atterrir chez les Pels. Par contre, le fils de LaVar serait intéressé pour aller jouer chez les Suns s’il y avait moyen. C’est Tania Ganguli, du Los Angeles Times, qui l’a rapporté hier soir sur Twitter.

« Après avoir appris l’offre émise par les Lakers aux Pelicans, l’entourage de Lonzo Ball répète que New Orleans n’est pas la destination privilégiée. Sur le plan purement basket, la piste le menant aux Suns a le plus de sens si Ball devait être transféré, et selon deux sources, il y a un intérêt mutuel. »

Tournant à près de 10 points, 5 rebonds et 5 passes de moyenne, à 41 % aux tirs et 33 % à trois points, l’ancien Bruin de UCLA réalise une saison 2018-19 correcte jusqu’à présent. Évidemment, on en attend plus du 2è choix de la Draft 2017 mais son profil de joueur all-around, bon défenseur et disposant d’une excellente vision de jeu intéresse un paquet d’équipes, dont les Suns. Forcément, là-bas, Lonzo Ball devrait pouvoir y briller davantage que chez les Pelicans, qui possèdent du monde sur son poste avec Jrue Holiday et Elfrid Payton. À Phoenix, Zo n’aurait aucune concurrence car la franchise recherche un meneur depuis la saison dernière et le départ d’Eric Bledsoe. Surtout, il rejoindrait une équipe jeune qui dispose de beaucoup de talent. Son association avec Devin Booker dans le backcourt arizonien nous fait d’ores et déjà saliver, les deux joueurs étant plus que complémentaires sur le papier. De plus, sous les panneaux, DeAndre Ayton pourrait enfin profiter des caviars d’un excellent passeur pour se goinfrer niveau stats. Et puis cela permettrait à Zo d’avoir plus souvent la balle dans les mains, ce qu’il apprécie tout particulièrement, et d’avoir moins de pression car moins exposé qu’à Los Angeles. Il évoluerait dans un système privilégiant le jeu up-tempo, qui caractérise si bien les Suns historiquement et qu’il favorise. Le désavantage étant que Ball partirait pour vivre probablement plusieurs saisons galère puisque les hommes d’Igor Kokoskov sont actuellement derniers de la Conférence Ouest.

Il va falloir attendre le 7 février prochain pour avoir le fin mot de cette histoire, mais l’idylle naissante entre Lonzo Ball et les Suns serait bien inspirée de s’officialiser. Pour cela, il faudrait que les Pelicans acceptent de lâcher Anthony Davis aux Lakers sans recevoir Zo en retour. Ce qui est loin d’être gagné.

Sources texte : Arizona Sports, Clutch Points

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top