Equipes

Le Conseil de classe de la NBA, semaine #16 : ouvrez votre livre de slovène, page 35, chapitre 12, texte n°10 !

Luka Doncic conseil de classe

La salle de permanence va être pleine d’étudiants collés mercredi prochain.

Source image : NBA League Pass

Finalement, le Martin Luther King Day n’aura été qu’un petit moment d’accalmie entre deux semaines de chaos total. Disciplinés l’espace d’une demi-journée, les élèves de la NBA sont vite repartis sur leur lancée de la semaine précédente. Rien à voir avec des mauvais résultats mais les profs de TrashTalk ont du recadrer des comportements lamentables, indignes des enfants de la Grande Classe. Mais comme vous le savez déjà, qui dit cancres, dit surdoués ! Et ces derniers nous font d’autant plus plaisir lorsqu’il s’agit de gamins auxquels on ne donnent pas régulièrement des compliments. Hormis peut-être un certain correspondant slovène… On ne vous en dit pas plus, la suite est dans le résumé du Conseil de classe n°16 !

LES SURDOUÉS

#1. Luka Doncic

Stats contre les Raptors dimanche : 35 points, 12 rebonds, 10 passes, 58% de réussite, 3 sur 9 du parking

Appréciation : Hormis le bilan du premier semestre où l’on a mentionné l’incroyable adaptation de Luka dans sa nouvelle classe, les profs de TrashTalk n’ont que très peu vanté les mérites du surdoué slovène. Mais difficile de ne parler de Luka après la masterclass qu’il a livré dimanche. Commençons par le débat. Danny, Pascal, Kawhi, tous les enfants canadiens ont essayé de contredire les arguments de Luka mais ce fut sans succès. Des prises de paroles pertinentes, une cohésion parfaite avec l’ensemble de son groupe, tout était parfait. Les gamins de Toronto ont finalement eu le dernier mot mais cela n’enlève rien à ce qu’a réalisé Luka. Une petite leçon de slovène, ça ne peut faire de mal à personne !

Note : : 17,5 / 20

#2. Jahlil Okafor

Stats en moyenne sur la semaine : 23 points, 11 rebonds, 1,6 blocks, 77% au tir

Appréciation : Si tous les élèves de la Grande Classe semblent perturbés à l’idée d’être envoyés dans un autre groupe en échange d’Anthony Davis, il y en a un qui reste bien concentré sur son travail. Habituellement bien endormi au fond de la classe ou alors plongé dans les documentaires sur les pélicans qu’il regarde discrètement sur son téléphone, Jahlil est irréprochable depuis plusieurs jours. Profitant de la diarrhée qui cloue Anthony au lit, il fait preuve d’une assiduité et d’une concentration remarquable pendant les débats. Les devoirs sont rendus en temps et en heure, avec très peu de fautes, on ne peut dire que du bien de Jahlil. Reste à voir comment seront réorganisés les groupes dans les prochaines semaines. Espérons pour lui que le chef de bande, Alvin Gentry, continuera à lui donner la parole…

Note : 16 / 20

#3. Brandon Ingram

Stats face aux Sixers mardi : 36 points, 5 rebonds, 5 passes, 16 sur 20 au shoot + record en carrière

Appréciation : Difficile pour Brandon d’échapper aux critiques depuis la rentrée scolaire. Les bons résultats ne s’enchaînent pas comme on l’attendait, l’application est en dents de scie et sa faculté à défendre ses amis Los Angeles ne montre guère de progrès. Ajoutons à cela, son nom qui circule dans les couloirs de l’école dans un possible changement de groupe, celui de New Orleans, et tout devient plus compliqué à gérer. Cependant, Brandon a souhaité faire mentir les profs en obtenant sa meilleure note depuis son arrivée dans la classe de la NBA il y a trois ans.  Certes, les gamins de Philadelphie ont fait mieux en ce mardi mais parmi la troupe de L.A. privée de papa LeBron, c’est le seul à s’être impliqué dans les travaux de groupe. À poursuivre sur ce chemin !

Note : 15 / 20

LES CANCRES

#1. Taj Gibson

Conseil restreint : L’année scolaire est une longue et éreintante épreuve pour élèves de la NBA. Les semaines de cours sont très chargées, les profs très exigeants et des pions parfois injustes. Mais on connait la règle, interdit de s’en prendre aux surveillants, quelque soit les punitions infligées aux enfants. Et malgré ses nombreuses années passées au sein de cette école, Taj ne semble toujours pas avoir assimilé cette règle. Vendredi, alors que les musiciens d’Utah jouaient dans la cour de récréation avec les petits loups du Minnesota, l’élève Gibson a poussé le correspondant australien, Joe Ingles. Cela n’a pas échappé au surveillant qui a demandé à Taj de rester calme. Pas content, il est resté pour se plaindre, lui valant un premier avertissement. On ne discute pas les décisions du pion, Taj ! Ce dernier n’a pas cessé de piailler, ce qui lui a valu une exclusion. Une sanction qui a fait disjoncter Gibou, le poussant à insulter le mainteneur d’ordre avant de lui faire un doigt d’honneur. On ne veut plus revoir un tel comportement, Taj devra copier 25 000 fois : « je ne manque pas de respect au surveillant ». Sans oublier 4h de colle.

#2. Anthony Davis

Appréciation : Anthony a perturbé l’ensemble de ses petits camarades et l’ensemble des profs de TrashTalk en cette semaine de cours. Malheureux au sein de son groupe destiné à poursuivre des études d’ornithologie, il a fait part de son envie de rejoindre des élèves aux ambitions supérieures. Les profs n’ont rien contre le fait que l’enfant au mono-sourcil proéminent ait envie de participer aux partiels d’avril mais la demande ne doit pas se faire de manière publique. Anthony peut en parler à son copain Rich Paul, accessoirement un très bon ami de LeBron, mais encore faudrait-il que celui-ci n’aille pas tout dévoiler aux rédacteurs du journal de l’école. Écrire 50 000 fois « je ne dévoile pas publiquement mes envies de départ » devrait servir de leçon à Anthony.

#3. Nikola Jokic

Appréciation : On le connait parfois désinvolte notre chouchou Nikola, mais cela n’excuse pas tout. Pendant l’atelier « débat » de mercredi qui opposait les Jazzmen d’Utah aux mangeurs de nuggets de Denver, les élèves étaient pour le moins dissipés. Miles Plumlee et Derrick Favors ont commencé à se jeter des bouts de gomme, des boulettes de papier et Nikola, dont le tour de participer n’était pas venu, s’est levé de sa chaise pour prendre part à la petite querelle. Heureusement, il a été retenu. Cependant, le règlement de l’école stipule clairement que quiconque tentant de s’inviter à une embrouille entre deux élèves en plein débat, sera mis à pied pendant une journée. Telle est la sanction que les profs de TrashTalk ont décidé pour Nikola.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour les professeurs de TrashTalk. Et encore une fois, ce sont les cancres qui ont pris le contrôle de la classe durant ces sept derniers jours. Les surdoués tentent de faire oublier ces bonnets d’âne mais lorsqu’on doit faire face à de tels garnements, difficile de passer à coté. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top