Nuggets

Preview Nuggets – Clippers : non vous ne rêvez pas, on a là un gros choc de la Conférence Ouest

Nikola Jokic

Le Joker est de sortie ce soir, et il est chafouin : ça risque de souffler chez les Voiliers.

Source image : NBA League Pass

Qui aurait cru en début de saison que ce Nuggets – Clippers serait une confrontation tout en haut du classement d’une Conférence Ouest de plus en plus concurrentielle ? À Denver, Nikola Jokic assume son nouveau contrat et son nouveau statut, bien accompagné par le talentueux Jamal Murray. Tandis qu’à L.A, l’esprit collectif inculqué par le retrouvé Doc Rivers fait mouche et permet aux Clippers d’être l’équipe poil à gratter de la NBA.

C’est la troisième fois que les deux franchises se rencontrent cette saison. La première, c’était lors de leur tout premier match. En effet, le 18 octobre dernier, au Staples Center, les Nuggets étaient venus à bout des Clippers 107 à 98. Les Voiliers, encore en quête d’une identité à cette époque, n’étaient pas suffisamment armés pour pouvoir rivaliser avec les talentueux morceaux de poulet. Lors du deuxième face-à-face, juste avant Noël et toujours en Californie, la donne n’était cependant plus du tout la même. Les deux équipes s’avèrent alors être deux bonnes équipes à l’Ouest : Denver est en tête tandis que les Clippers jouent les premiers rôles grâce à leur effectif bien équilibré. Résultat surprenant mais sans appel : 111 à 132 en faveur des Californiens grâce notamment au trio Tobias Harris – Danilo Gallinari – Montrezl Harrell, tous les trois à plus de 20 points sur ce match. Avec un Jokic clairement en-dessous de ses standards habituels et un Murray maladroit ce soir-là, les Nuggets ont été littéralement dégustés à la sauce BBQ. Du coup, un partout balle au centre entre les deux équipes mais ce soir, c’est au Pepsi Center que le match aura lieu. Côté Denver, on ne veut pas lâcher le steak au classement. La franchise du Colorado reste sur un beau mois de décembre avec notamment de belles victoires contre les Raptors à deux reprises et contre le Thunder. Et ce n’est pas la nouvelle année qui va stopper les ardeurs des Nuggets, et encore moins celles de Jokic. Le Joker a mené son équipe quatre fois à la victoire sur les cinq matchs de 2019, et autant dire que le Serbe est en colère. Il n’y a qu’à voir ses statistiques moyennes : 27,4 points, 12,6 rebonds, 8,2 assists, 1,2 block et 1,6 steal dont un match à 39 points sur les Hornets. Alors certes, ce ne sont que cinq matchs et pas forcément les plus compliqués (Knicks, Kings, Hornets, Rockets et Heat), mais Jokic est en tout cas surmotivé en ce début d’année. Si Murray est dans un grand soir (le meneur alterne le bon et le moins bon ces derniers temps), difficile d’imaginer les Nuggets perdre ce match. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que Denver voudra sa revanche de la rouste infligée par les Clippers il y a trois semaines.

Du côté des hommes de Doc Rivers, le mois de décembre a été bien plus rude que dans le Colorado. Les Californiens ont un peu traîné la patte et ont laissé filer quelques matchs qui semblaient à leur portée. Ils ont su néanmoins relever la tête pendant les fêtes avec en point d’orgue justement leur victoire probante face aux Nuggets. Leur solidité défensive n’est plus tout à fait la même qu’en début de saison même si l’esprit collectif persiste et la combativité est toujours intacte. Gallinari et Harris confirment pour l’instant leur bonne saison en maintenant leur production statistique autour des 20 points par match. Malheureusement, la saison arrive à un point où les équipes commencent doucement à mettre le bleu de chauffe pour s’assurer de jouer les Playoffs, et quand tu joues bien mais que t’as pas réellement de superstar capable de gagner un match à lui tout seul, ça devient difficile. Néanmoins, les Clippers gardent confiance en eux et restent une équipe très difficile à manœuvrer. En sortie de banc, Montrezl Harrell continue faire le taf et les autres tentent tant bien que mal d’apporter leur pierre à l’édifice. Malheureusement, au poste de pivot, aucune match-up n’est envisageable pour empêcher la marche en avant de Jokic. Gortat ne faisant clairement pas rêver cette saison, Mike Scott et Boban Marjanovic n’étant pas non plus des foudres de guerre en défense, Doc Rivers comptera peut-être encore un peu plus sur Harrell et son énergie débordante pour gêner le Serbe. Les Clippers devront donc réaliser le coup parfait s’ils souhaitent créer la surprise sur le parquet de l’actuel leader de la Conférence Ouest, surtout que ça pousse derrière les Angelinos. En effet, Portland, Houston et San Antonio tournent plutôt bien en ce moment et mettent la pression sur les Clippers.

Match passionnant donc à vivre cette nuit sur les coups de 3h00. Denver se sent bien sur le trône et compte bien y rester le plus longtemps possible, tandis que les Clippers tenteront d’obtenir une victoire référence à l’extérieur afin de garder leur avance sur leurs poursuivants. Un match à enjeu comme on les aime.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top