Kings

Preview Kings – Warriors : gros match, gros score et … grosse surprise ?

De'Aaron Fox

Après 140 contre les Wolves, combien contre les Warriors ?

Source image : NBA League Pass

Ce soir, les Kings reçoivent les Warriors pour un choc qu’on attendait pas du tout en début de saison. Après avoir collé 141 points aux Wolves, on est curieux de voir ce qu’ils vont faire contre les Dubs, qui sont dans l’obligation de gagner après la purge contre les Raptors. Début du match le plus prolifique de l’histoire à 4h du matin, au Golden 1 Center.

Si on nous avait dit en début de saison qu’on mettrait une pièce sur les Kings contre les Warriors, on aurait sans doute checké le café pour voir si on avait pas mis un peu de Valium au passage. Loin du désastre des saisons précédentes, Sactown s’est vite reconstruit pour être aujourd’hui parmi les spots pour les Playoffs, rien que ça. On avait tous bien rigolé en voyant le transfert de DeMarcus Cousins et la contrepartie mais force est de constater qu’ils en sont ressortis gagnants puisque leurs deux têtes d’affiche ont été obtenues grâce à ce transfert : Buddy Hield en contrepartie et le choix de draft de De’Aaron Fox. Basés sur un jeu ultra-rapide avec l’ancien Wildcat en chef de file, les joueurs de Dave Joerger ont redéfini le « 7 or less » cher à Mike D’Antoni, qui passe presque pour du jeu posé à côté d’eux. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir Fox envoyer un ballon dès la remise en jeu pour un attaquant près du panier. Les Kings vivent et meurent par un rythme très soutenu et lorsque ça commence à rentrer, les équipes adverses peuvent prendre l’eau comme celle de Thibodeau il y a deux jours. En matière de rythme, ils auront à qui parler en face avec les Warriors. Il n’y a rien de plus dangereux que de jouer à ce petit jeu avec les joueurs de Steve Kerr, qui ne sont jamais aussi bon que lorsqu’ils empilent les km.

Les Warriors ne peuvent d’ailleurs pas se permettre de passer pour des cons une seconde fois après avoir fait monter la sauce contre les Raptors pour finalement se prendre une raclée. A part Kevin Durant, le reste de l’équipe est totalement passée à côté de son match et particulièrement les Splash Brothers qui avaient décidé d’activer le tuyau d’arrosage. Comme Sacramento, les Warriors ne jurent que par un système bien défini et lorsqu’ils ne rentrent rien à 3-points, ils perdent quasi-systématiquement. Baby Face Killer doit une revanche à ses fans après son match catastrophique le jour de la sortie de sa nouvelle pompe : on serait pas surpris de le voir claquer 35 pions pour remettre les points sur les i. Heureusement pour lui, les Kings n’ont que la vingt-septième défense de la ligue aux points et ne sont pas spécialement embêtés à l’idée d’en prendre 120 voire 130 dès lorsqu’ils en collent un de plus.

On devrait donc assister à une pluie de points ce soir au Golden 1 Center entre deux des cinq meilleures attaques de la ligue : le genre de match qui ne va jamais en dessous des 230 points. A moins, bien sûr, que les Warriors décident enfin de monter l’intensité défensive, comme ils savent le faire lorsqu’ils en ont envie… pour coller un gros blowout à des Kings, qui pousseront offensivement quoiqu’ils arrivent. Attention tout de même à pas regarder leurs voisins de haut, ça reste un derby et d’autres se sont déjà cassés les dents : Westbrook et ses potes par deux fois par exemple.

On pensait ne jamais écrire ça mais Kings – Warriors pourrait être bien plus disputé qu’il n’y paraît. On regrette que Boogie Cousins ne soit pas du voyage pour sortir les mouchoirs au petit matin. De l’eau a coulé sous les ponts depuis son départ, et la franchise bancale qu’il a laissé ne fait désormais plus rire personne. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top