Pistons

Les Pistons gâchent le retour de Stephen Curry : Detroit ça devient du sérieux

Curry

Curry n’est pas encore prêt à 100% mais ça va venir très vite

Source image : NBA League Pass

Grosse affiche à la Little Caesars Arena où les Pistons, en back-to-back, accueillaient cette nuit les Warriors de Stephen Curry, de retour sur les parquets après une dizaine de matchs manqués. 

Si tout le monde s’attendait à ce que les Warriors tapent violemment Detroit du fait du retour de Chef Curry, alors les déçus vont être nombreux au réveil. Bien menés par un duo Griffin-Drummond qui compile 42 points et 25 rebonds à eux deux, ainsi qu’à un banc actif parmi lesquels le très incisif Stanley Johnson, 19 points, 7 rebonds, Detroit dispose des joueurs de la Baie pour décrocher une victoire référence, la cinquième consécutive. Golden State, quant à eux, se sont montrés trop dépendants de leur trio de stars. Certes, ils cumulent 76 points à eux trois mais derrière c’est le désert : 26 points partagés en 8 joueurs, un problème insurmontable. Ils peuvent toutefois être satisfaits du retour de Curry, qui a certes perdu plusieurs ballons (7 ce soir), mais qui a rendu au final une prestation très satisfaisante après un mois sans jouer.

Pour en revenir au match, la partie a débuté très timidement du fait d’une adresse limitée de parts et d’autres et les deux équipes se suivent logiquement à l’issue du premier quart-temps. Detroit prend alors les rênes du match pour ne plus jamais les lâcher. Golden State s’appuie trop sur son trio d’extérieurs et le reste de l’équipe ne suit pas au scoring : les Pistons en profitent et rentrent au vestiaire avec une avance de huit points derrière un collectif qui partage le scoring. (6 joueurs en double figure ce soir)

Le début de la seconde période, moment fétiche de Golden State en temps normal, ne permet pas d’inverser la tendance. Detroit continue de bien faire tourner le ballon et se permet même de prendre le large. Les Dubs tentent bien un run à la fin du 3ème quart-temps  pour revenir à -2 grâce à un 3-points d’Iggy mais Drummond par deux fois redonne de l’air à son équipe. Le 3-points au buzzer de Stanley Johnson, bien trouvé par Ish Smith lui aussi très bon, met un coup au moral des joueurs de Steve Kerr qui retombe à -7. Malgré un coup de chaud de Curry dans le dernier quart-temps, les Warriors ne parviendront pas à revenir sous les huit points de retard et s’inclinent finalement 111 à 102.

Plus que la performance moyenne des Dubs, il faut souligner le plan de jeu mis en place par Dwane Casey qui n’a jamais laissé Golden State trouver son rythme. On sent vraiment que Motor City, qui végétait aux alentours de la 10ème place l’an dernier, a vraiment passé un cap cette saison sous ses ordres et s’ils continuent, ils risquent d’être l’épouvantail des Playoffs à l’est, ceux que personne ne voudra affronter. A l’heure actuelle c’est une cinquième victoire de suite et ils consolident leur 4ème place à l’est, restant à proximité du podium.

Pour Golden State c’est une deuxième défaite consécutive après celle concédée chez les Raptors, il va falloir corriger ça lors du prochain match, ce sera à Atlanta, un adversaire largement à leur portée. Pour Detroit en revanche c’est un autre gros test qui les attend avec la venue du Thunder de Westbrook et George, une autre victoire ne nous surprendrait plus. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top