Videos NBA

Les plus beaux dunks de la semaine dernière en NBA : je ne m’enfuis pas je vole, Giannis x Louane ou la collab’ du futur

Giannis antetokounmpo dunk

Asseyez-vous : comme toujours, il y a du lourd cette semaine.

Source Image : Youtube / NBA

Commençons cette semaine avec un peu de poésie. Alors oui, il n’y a pas que de la délicatesse dans cette compile des plus beaux dunks de la semaine et on bascule même rapidement dans de la pure violence. Mais c’est ça aussi qui fait la beauté de cet art : un vol léger vers le cercle qui contraste avec la brutalité de la redescente et, parfois, avec l’état de la victime qui vient de se faire écraser. Une douce harmonie réunie dans les huit minutes de la compile d’une semaine bien fournie par Giannis Antetokounmpo.

Quelques minutes de bonheur pour tous les sens. Rincez-vous les yeux sur l’aisance en l’air de Aaron Gordon ou sur le départ en transition d’Emmanuel Mudiay (rappel de santé publique : n’oubliez surtout pas de regarder ailleurs quand il joue sur demi-terrain !). Savourez le son suave du cercle qui résonne sous le poids du poster de Jerami Grant sur Nikola Jokic. Sentez vous ce frisson jubilatoire en voyant Giannis écraser Plumlee, Blake Griffin monter sur Houston, DeRozan punir The Greek Freak ? Foncez et profitez, ça pue le basket et le parquet brûlé par les décollages successifs. Tous les artistes sont là sur cette mixtape dunks de la semaine : les superstars de l’exercice Giannis Antetokounmpo, Griffin, John Collins et LeBron James, mais aussi des têtes un peu plus rares avec Noah Vonleh, Christian Wood des Bucks ou encore le rookie Shai Gilgeous-Alexander. Et que serait cette poésie sans sa dose d’émotion ? Cette semaine, la légende Vince Carter a atteint les 25 000 points… sur un dunk, bien sûr. Ah, saleté de poussière dans l’œil…

On vous laisse kiffer sur ces images, que ce soit avec tous les potes en gueulant sur chaque action ou en solo, plaisir personnel savouré seul, comme l’album de Louane que vous écoutez dans les transports, à fond dans les écouteurs, les sourcils froncés pour ne rien laisser paraître. Vous ne trompez personne.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top