Bulls

Lauri Markkanen bientôt de retour : première bonne nouvelle de l’année à Chicago, c’est la chenille qui redémarre

Lauri Markkanen

Un tank avec un postiche, ça fait sourire.

Source image : NBA League Pass

Enfin une éclaircie sous le ciel des Chicago Bulls ! Lauri Markkanen devrait bientôt retrouver les terrains. On ne l’avait plus revu depuis sa blessure au coude en septembre. Le Finlandais pourra donc enfin balader son postiche aux côtés de Wendell Carter Jr. et Zach LaVine. Tant pis pour le maxi tanking mais tant mieux pour nos yeux. 

Hourra ! Réjouissez vous admirateurs des défenses compactes et solides, Jabari Parker va bientôt retrouver le banc de Chicago. Monsieur « pas payé pour défendre » va enfin laisser sa place à celui qui avait impressionné la Ligue l’année dernière. Le septième choix de Draft, Lauri ma meilleure amie Markkanen. Auteur d’une très bonne saison rookie à 15,2 points et 7,5 rebonds de moyenne, le nordique est la première pierre de la reconstruction des Bulls. Ces derniers ont drafté Wendell Carter Jr. dans le but de l’associer avec lui, et nous n’avons malheureusement pas encore eu l’occasion d’admirer ce duo, complémentaire sur le papier. De toute façon cette année, on n’a pas eu l’occasion d’admirer grand-chose à Chicago. On ne sait pas quel magicien vaudou Fred Hoiberg a réussi à endormir, grâce à son charisme légendaire, mais il devait être vénère. Kris Dunn avait réalisé une super saison de sophomore, avait réussi à confirmer son potentiel après l’échec à Minneapolis, mais malheureusement une blessure au genou l’a stoppé dans sa course. Pareil pour Bobby Portis, le meilleur boxeur de la NBA, l’amant de Nikola Mirotic, laissait entrevoir un véritable talent en energizer sorti du banc, mais il ne reviendra qu’en décembre probablement, la faute encore une fois à un genou capricieux. Et bien sûr jamais deux sans trois, Denzel Valentine, lui aussi membre influent de la seconde unit, véritable cupidon du United Center, a d’ores et déjà fini sa saison. Waouh ! Essuyez-vous les mains soigneusement après avoir touché celles de Gar Forman.

En même temps, le meilleur tanking, c’est celui qui arrive de lui même, sans que tu le forces. On est parti sur de bonnes bases dans l’Illinois à ce niveau là. Treizièmes de la Conférence Est avec un bilan tout en finesse de 5 victoires pour 16 défaites. Bien joué les gars ! Le début de saison est idéal donc. On est sincère en plus. Il y a deux ans, l’équipe tentait un coup de poker avec l’association de Rajon Rondo, Jimmy Butler et Dwyane Wade. Le résultat a été catastrophique, ce qui a mené au transfert des trois, pour se retrouver complètement à poil. Force est de constater que le front office des Bulls a fait du bon boulot (si si, c’est vrai) pour redresser la barre. La franchise dispose de plein de jeunes joueurs futurs All-Stars en puissance et de quelque vétérans précieux comme Robin Lopez pour les encadrer. Par exemple, The Finisher peut très bien devenir l’un des meilleurs poste 4 de la Ligue dans quelques années. Et on en parle de Zach LaVine ou pas ? Pas mal de gens pensaient qu’il n’était qu’un dunkeur, qu’un marsupilami sans réel talent basket, le mec est en train de fermer des gueules là. 26 points, 5 rebonds, 4 passes, ah ouais quand même… Alors oui, ça force un peu les tirs, ce n’est pas encore très efficace dans les pourcentages, mais ça porte ses couilles dans ce début de saison. Les 5 victoires au compteur ? Vous pouvez les attribuer à l’ancien des Timberwolves sans sourciller.

Quand on pense au trade qui a envoyé Jimmy Butler à Minnesota, on ne peut qu’admirer la carotte. Parce qu’en récupérant Kris Dunn, Zach LaVine et le septième choix de Draft, qui s’est avéré être Lorie, les Bulls se sont séparés d’un joueur caractériel contre trois minots au potentiel énorme. Alors le retour de Markkanen ne signifie pas que Chicago va gagner des matchs, et c’est tant mieux d’ailleurs. Par contre, le bon tanking, c’est celui qui permet de développer des pièces, de développer des styles de jeu et des systèmes. Alors oui, ils vont perdent, mais ils vont se battre. Demandez aux Hawks la définition du tanking parfait, ils s’y connaissent bien. Faudra pas bégayer quand ces deux équipes joueront les Playoffs dans deux ans. Et franchement on le répète encore une fois, la prochaine cuvée de Draft s’apparente à la parade des freaks. Entre Zion Williamson et R.J. Barrett, on comprend que les chenilles soit à la mode.

D’après le coaching staff, Markkanen a effectué un entraînement complet, la date de son retour devrait se compter en jours donc. Lorsque les Bulls auront récupéré tous leurs blessés, il sera intéressant de les suivre car l’avenir est radieux du côté de Chicago. Reste à trouver un vrai coach et à s’acheter une attaque et ils pourraient accrocher les 20 victoires. Allez on y croit.

Source texte : AP via NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top