Bulls

Les Bulls doivent-ils utiliser Lauri Markkanen en pivot ? Attention à ne pas trop s’exciter niveau small ball

Lauri Markkanen

Markkanen futur pivot des Bulls ?

Source image : Youtube

A l’heure où beaucoup d’ailiers-forts passent pivot (small ball oblige), les Bulls seront-ils tentés d’en faire de même avec Lauri Markkanen ? Sur le papier le pari est intriguant mais encore faut-il que ça fit avec le reste du groupe. On fait le point. 

On s’est arrêté cette semaine sur l’excellent papier dédié aux Bulls de nos confrères ricains de The Athletic. Entre le futur de Kris Dunn, le rôle de Thaddeus Young ou encore le retour de Wendell Carter Jr, il y a de quoi combler votre appétit mais on a préféré se poser sur le cas Lauri Markkanen. La question posée est simple : son avenir passe-t-il par le poste 5 ? Un ailier-fort qui devient un pivot fuyant à l’ère du small ball, que d’originalité hein ? Mais réfléchissons quand même cinq minutes à la question. Niveau physique tout d’abord, Lauri Markkanen c’est 2m13 pour 108 kgs. Ça manque un peu de poids et un peu de muscle (surtout) pour tenir tête aux gros pivots de la ligue mais admettons. L’exemple Brook Lopez l’an passé nous a montré l’impact que pouvait avoir un big man au large les trois quarts du temps. Le spacing généré par le pivot des Bucks permettait d’ouvrir l’accès du cercle à Giannis et de la même façon, un Lauri Markkanen (36% à longue distance) peut donner une liberté supplémentaire à des profils comme Zach Lavine ou Coby White, désireux d’attaquer à l’intérieur. Sa mobilité et son shoot seront des casses têtes pour des pivots bien lourds incapable de se sortir de la raquette (Marc Gasol, Dédé Jordan, André Drummond, Rudy Gobert…). La question se posera aussi de savoir comment lui fera pour défendre ces montagnes de muscles au poste bas. On n’a pas de boule de cristal mais un Joel Embiid contre Lauri Markkanen, il faudra se mouiller la nuque chez les fans des Bulls.

L’autre grande question qui se posera pour le staff de Jim Boylen sera de savoir qui mettre à côté de Markkanen. Otto Porter, lui aussi taillé pour être 4 version small ball… ou l’expérimenté Thaddeus Young tout juste débarqué de l’Indiana ? On en oublierait presque l’autre pépite locale, Wendell Carter Jr, revenu de blessure et qui avait convaincu tout le monde l’an dernier au poste de… pivot. Alors que Markkanen est une énigme à ce poste, l’ancien Dukie apporte de solides garanties défensives, au point d’être comparé à Al Horford. Mettre Carter Jr en sixième homme limitera forcément sa progression et les résultats des Bulls ne seront pas forcément meilleurs. La preuve ? Une analyse des stats avancées sur la saison passée avec Lauri Markkanen au poste cinq. Le board des Bulls n’a pas attendu que The Athletic sorte son article pour faire quelques tests avec le Scandinave en pivot. Le résultat est limpide : une cata. Deux cinq utilisés pour entourer Markkanen en big man sur une série de plusieurs matchs et des +/- désastreux (-17 pour le premier cinq et -25 pour le second). Ce résultat ne doit, bien sûr, pas être mis sur le dos du joueur en lui-même mais sans doute qu’un profil défensif sera plus approprié comme pouvait l’être Robin Lopez l’année dernière. Et puis bon, c’est pas comme si les Bulls avaient drafté un autre jeune pivot talentueux à la draft hein, on dit ça on dit rien.

Lauri Markkanen nouveau pivot des Bulls ? Certains dirigeants des Taureaux aimeraient bien mais il reste du boulot pour faire fitter tout ça. Attention à ne pas oublier les vrais pivots du groupe non plus, il y a du talent à revendre et ce serait moche de gâcher ça. 

Source texte : The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. PG2/13

    1 septembre 2019 à 21 h 33 min at 21 h 33 min

    Pourquoi mettre Markannen en pivot alors que Wendell Carter semble un complément idéal à Markannen.Honnetement je préfère avoir un 5 :Satoransky(💙Arcidiacono)/LaVine/Porter/Markannen/Carter jr. et ainsi Thad Young, Arcidiacono et Coby White sur le banc.
    Je pense que Markannen est trop léger pour les Beasts de l’est (Embiid,Gasol,Drummond,DJ,etc…) alors que Carter est déjà plus résistant et surtout meilleur défenseur.
    Si le 5 que j’ai énuméré au dessus marche à merveille,que tout le monde reste en forme physique et que les joueurs en sortie de banc font le taf,tu peux avoir une équipe prétendente au PO

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top