Bulls

Wendell Carter Jr. considère la défense comme une priorité : si seulement les Bulls pouvaient en prendre de la graine

Wendell Carter Jr
SOURCE IMAGE : YOUTUBE

Chaque nouvelle saison permet aux fans de découvrir de nouveaux personnages et de futures stars en regardant les débuts des rookies sur les parquets NBA. Mais une fois le côté basket mis de côté, les premiers mois de compétition permettent également d’apprendre à connaître les jeunes pousses de la Ligue sur le plan personnel. Au fur et à mesure de la saison, les caractères des nouveaux arrivants prennent forme et attisent l’amour où la haine chez les fans. Le copain du jour ? Wendell Carter Jr.

Choisi par les Bulls en septième position de la Draft 2018, Wendell Carter Jr. est un joueur qui n’était pas forcément sur le devant de la scène avant de débarquer dans la grande Ligue. L’ancien Blue Devil a cependant su se faire remarquer comme un soldat sur le terrain, mais aussi comme membre de la Gucci Family lors de la Draft. Plus sérieusement, le profil du joueur est intéressant en de nombreux points, mais si il y en a bien un qui le rend différent de beaucoup de ses camarades de cuvée, c’est son amour pour la défense. L’ancien Dukie s’est exprimé au long d’une belle interview accordée à Tzvi Twersky de SLAM, et confirme tout le bien que pensaient les Bulls à son propos. Pendant que Marvin Bagley faisait des orgies offensives sous Coach K, c’est WCJ qui retroussait des manches dans sa moitié de terrain. Et il aime ça :

« SLAM :  À partir du moment où tu es sur le terrain, tout le monde sait que tu es doué, mais est ce qu’il y a un aspect que tu essaies d’aiguiser pour le faire passer au niveau supérieur ?

WCJ : Défensivement. Je pense être un bon défenseur, mais je peux toujours être meilleur. Dans cette Ligue, tout le monde est capable de scorer mais tout le monde n’est pas capable d’arrêter quelqu’un, d’empêcher une autre équipe de marquer. Donc je sens que c’est une chose sur laquelle moi et mon équipe pouvons grandir. L’attaque tournera toute seule, on aura des tirs ouverts et on en mettra, mais je pense qu’on peut et qu’on va progresser encore et encore en défense. »

Si l’interview complète aborde des sujets très variés comme les hobbies, le style où les passe-temps de Wendell, il faut quand même souligner le fait que ce soit la défense qui vient en premier à l’esprit du gamin quand on lui demande ce qu’il voudrait améliorer. C’est généralement en attaque que les petits nouveaux veulent briller pour se faire un nom et un contrat rapidement, mais WCJ fait preuve de maturité et exprime une pleine conscience de la réalité : la défense, ça fait gagner des matchs importants. Dans une NBA qui n’a jamais été aussi offensive, l’arrivée de jeunes qui accordent une place importante au sale boulot côté défensif fait chaud au cœur. Maintenant, il va falloir que les paroles entraînent des actes du côté de Windy City, car si Carter Jr. aimerait que la défense des Bulls soit suffocante, elle reste pour le moment la 7ème pire défense de la Ligue avec pas moins de 113,5 points encaissés par match. Il faut donc prendre le taureau par les cornes pour le kid et c’est ce qu’il fait. Sur le plan personnel, le bonhomme tourne à 7,2 points, 5,8 rebonds, 2 assists ainsi que 1,8 contres par match en un peu plus de 22 minutes, ce qui fait de lui le meilleur contreur chez les rookies devant Mo Bamba et Jaren Jackson Jr.

Si les actes importent beaucoup plus que les mots, il faut apprécier de voir un rookie qui se démarque par une attirance pour la défense. Wendell Carter Jr. fait preuve d’intelligence et de maturité, voilà qui devrait rassurer les fans des Bulls qui pouvaient encore douter du fait que leur franchise ait fait le mauvais choix en juin dernier.

Source : SLAM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top