Magic

Evan Fournier impressionne le staff d’Orlando : Champagne est prêt pour mousser cette saison

evan fournier
Source image : NBA League Pass

Après une saison compliquée collectivement, le Magic espère faire nettement mieux en tournant une vraie page. La bonne nouvelle, c’est qu’apparemment Evan Fournier a grave fait le boulot pour aider en ce sens.

Le camp d’entraînement va bientôt ouvrir ses portes à Orlando, et à la différence des dernières saisons, un brin d’optimisme est en place. Non pas que les Playoffs soient placardés sur le vestiaire du Magic, mais avec des joueurs talentueux en place et un nouveau coach prêt à se retrousser les manches, il y a de quoi lever la tête un minimum. On a récemment vu Aaron Gordon et Steve Clifford s’exprimer très positivement sur leur début d’entente, les deux hommes seront surveillés de près cette année car entre le nouveau contrat de l’un et l’arrivée de l’autre, les observateurs seront au taquet. Cependant, ce ne sont pas que Clifford et Gordon qui vont attirer les regards. Mo Bamba, Jonathon Simmons, Jonathan Isaac, quelques gars à développer et une ère toute neuve à créer sous un coach qui sait former un groupe homogène, il y aura assez de matos sur le banc pour rester curieux tout au long de la saison. Et si les jeunes font la hype dans ce coin de la Floride, c’est bien un vétéran qui est au centre de nombreuses discussions actuellement. Déterminé à réaliser une grosse campagne, Evan Fournier serait au top de son jeu en ce moment, dans un timing assez idéal à trois semaines de la reprise. En effet, Coach Clifford s’est exprimé auprès du site officiel de la franchise, et depuis quelques semaines ses joueurs se pointent dans la salle du coin pour reprendre le rythme. Chacun sa vitesse de croisière, mais personne ne semble aussi ready que la gâchette tricolore.

« On a un paquet de joueurs qui sont venus et se sont entraînés ici tout au long du mois de septembre. Aucun n’a été aussi bon qu’Evan. Il a fait un super été, son jeu est en place et il est en bonne forme. Que ce soit son tir, son QI basket, sa capacité à jouer derrière les écrans est superbe et il est bien plus grand que ce que je pensais.’’

Il faut dire que, sur le papier, Fournier pourrait bien entrer dans une sorte de sérénité totale avant la saison à venir. Une septième saison en NBA, suffisamment d’expérience pour savoir comment l’aventure se déroule (25 ans), quasiment 18 points de moyenne l’an dernier et un statut de joueur respecté dans un effectif en manque de leaders, tout est calibré pour que le compatriote soit encore plus productif en 2018-19. Maintenant, on connaît aussi la formule et le contexte. En septembre, tout le monde est beau, tout le monde est au meilleur point de sa carrière, tout le monde a de pures résolutions. Concernant Evan ? On sait déjà quoi demander. Après 14 puis 25 matchs loupés sur les deux dernières saisons, Champagne doit faire en sorte que sa saison soit aussi régulière que complète. S’il n’est pas transféré, qu’il envoie ficelle sur ficelle et qu’il devient une voix importante dans son propre vestiaire, on aura droit à sa meilleure année en carrière. Il faudra éviter de squatter l’infirmerie pour cela, ce qu’il a anticipé en tafant durement cet été. Notons, au passage, que Vavane sera un des joueurs les plus « âgés » du Magic dès la reprise, alors qu’il n’a que 25 ans. Mozgov, Augustine, Simmons, Vucevic et Ross ? Certains seront titulaires, mais probablement aucun aura les stats de Fournier. On va donc faire confiance à Steve Clifford, en espérant que sa confiance se témoigne envers le frenchie sur les parquets.

En ayant loupé autant de matchs ces deux dernières années, ça fait plaisir de savoir qu’Evan Fournier aborde la nouvelle saison dans de pures conditions. Maintenant, faut toucher du bois, et espérer ce qu’on susurre depuis des mois : une année canon du sniper.

Source : NBA.com/Magic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top