Nuggets

Isaiah Thomas toujours pas à 100% avant le training camp : il faudra attendre pour revoir le meilleur meneur de la NBA

Isaiah Thomas

Curry ou Westbrook risquent de passer devant toi, attention.

Source image : youtube

On ne va pas l’oublier cette déclaration. Isaiah Thomas qui s’encense lui-même en affirmant qu’il est le meilleur meneur de la Ligue, on n’hésitera pas à le lui rappeler à certaines occasions. Mais difficile de le juger s’il ne met pas un pied sur le parquet, avec une hanche qui a l’air de le gêner encore et toujours. Avec le début du training camp la semaine prochaine, on apprend qu’IT n’est toujours pas à 100% et sa présence est remise en question.

Cette hanche est en train de lui gâcher sa carrière. Après un envol explosif à Boston, cette blessure lui a sûrement coûté sa place aux Celtics. IT a tout fait pour repousser l’opération mais a dû s’y résoudre en mars dernier. Est-ce que Danny Ainge aurait envoyé un Isaiah en bonne santé dans l’Ohio ? La question se pose vraiment. Au-delà de la blessure, ses déclarations concernant son contrat ne l’ont pas aidé, et le voilà à Denver pour seulement le minimum. Le meneur a tourné la page Boston, mais sa hanche continue de l’embêter. Comme indiqué plus haut, IT est passé sur le billard en mars pour une arthroscopie de la hanche, la meilleure solution pour le joueur afin de s’en débarrasser. Six mois plus tard, le meneur n’est pas toujours pas remis à 100% d’après Tim Connelly, président des opérations basket des Nuggets, auprès de Chris Dempsey pour Altitude TV.

« Nous verrons. Comme avec tout nos joueurs, nous prenons beaucoup de précautions avec Isaiah. Je pense qu’il était revenu trop vite [dans le passé]. On veut qu’il soit en forme. Il bosse plusieurs fois par jour avec ses coéquipiers. Les choses s’améliorent de jour en jour. Mais nous n’avons pas pour objectif de gagner la pré-saison. Dès qu’il sera prêt, il jouera et je suis sûr qu’il aura un impact. »

Pas de camp d’entraînement ni de pré-saison pour IT, c’est désormais quasiment certain. Concernant le début de saison, on ne va pas trop s’avancer pour le moment car la date d’indisponibilité est assez dure à évaluer. Lorsqu’un joueur traîne une blessure depuis un bon moment, il est toujours plus difficile d’obtenir un avis clair de la part des médecins. Suite à cette annonce, Denver a engagé le meneur vétéran Donald Sloan pour le camp d’entraînement nous apprend Adrian Worjarowski d’ESPN. Mais Tim Connelly et le staff médical ont raison de rester patient, il n’y a aucune raison de se précipiter. Sans problème de hanche, Thomas peut retrouver son niveau de 2017 dans un environnement qui a l’air plus stable qu’aux Cavs ou aux Lakers. Avec un bon IT, les Nuggets s’offrent une arme redoutable en sortie de banc derrière Jamal Murray. Si l’équipe progresse en défense et confirme tout son talent offensif, bonjour les dégâts du côté de Denver. Dans une Conférence Ouest qui ressemble plus à la jungle amazonienne qu’au pays des Bisounours, attention à ne pas oublier la franchise du Colorado, surtout avec l’explosion annoncée au nord-est, dans le Minnesota. On arrête de finir neuvième, à la place du con, il est enfin temps de retrouver la postseason pour la première fois depuis 2013. On ne souhaite pas à IT de revenir le plus possible : il doit se sentir totalement guéri et en pleine possession de ses moyens, voilà le plus important.

Nous sommes donc désolé de vous l’annoncer, mais le meilleur meneur de la Ligue (c’est lui qui le dit) sera absent les prochaines semaines. Pas de training camp ni de pré-saison, on attend de voir pour le début de saison. Inutile de se précipiter, on va attendre tranquillement que cette hanche arrête de le faire souffrir côté Denver. Et quand la machine sera enfin lancée, on ne pourra qu’être heureux de revoir notre lutin préféré. 

Source texte : Twitter/@chrisadempsey, @wojespn

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top