Nets

Joe Johnson et les Nets d’accord pour un buy-out : Sean Marks continue de vider les poubelles de Brooklyn

Après avoir montré le chemin de la porte à Andrea Bargnani il y a quelques jours, Sean Marks semble vouloir continuer à faire le ménage dans l’effectif des Nets. Cette fois-ci, le coup de balai pousse Joe Johnson vers la sortie. En effet, les deux hommes sont arrivés à un accord il y a peu.

En effet, le General Manager fraichement débarqué à Brooklyn et « Money Joe » discutaient d’un buy-out pour libérer le joueur de ses obligations en début de soirée. Jusqu’à présent, Joe Johnson ne semblait pas forcément en faveur d’une telle issue, préférant continuer à se remplir les poches en se la coulant douce puisque son escroquerie ne gênait personne dans le borough new-yorkais, ou du moins dans l’état-major des Nets. Mais les temps ont donc changé avec Sean Marks qui ne compte pas se prendre la tête avec un mec inutile au moment de reconstruire, et l’arrière a donc compris qu’il ne pourrait pas toucher l’intégralité de son salaire, à moins qu’il ne réussisse un dernier tour de force avant de quitter la franchise, en réclamant la somme due pour quitter le club. Voilà pourquoi les négociations ont débuté selon Marc Stein d’ESPN.

Joe Johnson et les Brooklyn Nets ont ouvert des négociations pour un buy-out a appris ESPN.

Joe Johnson bientôt libéré ? Oui messieurs, puisque l’accord a été trouvé. Certaines franchises sont déjà à l’affût. On avait vu que les Cavs étaient chauds pour rajouter un shooteur à leur effectif et qu’ils étaient probablement les favoris pour accueillir le joueur dès qu’il se trouverait free agent. Mais d’autres équipes pourraient rapidement entrer dans la danse, entre des prétendants au titre et d’autres contenders qui aimeraient se donner plus de chance au moment d’attaquer les Playoffs. On retrouve entre autres le Thunder, les Rockets, les Celtics, le Heat, les Raptors et les Hawks. Du beau monde donc sur les rangs. Il faut dire que pour un tarif réduit – certainement le minimum ou presque – Joe Johnson peut rendre de sacrés services. Bon passeur, shooteur adroit, défenseur honnête, si un coach arrive à le limiter dans un rôle qu’il maitrise, c’est un bonus non négligeable que peut s’offrir une équipe en vue de la fin de saison. Du moins si le mec est motivé.

On suivra donc l’évolution de la situation de Joe Johnson qui devrait bouger dans les prochains jours – prochaines heures ? – pour aller renforcer des ambitieux. Bizarrement, Andrea Bargnani n’a pas suscité le même enthousiasme. Les génies sont souvent incompris.

Source : Slam Online

Source image : OurBKSocial

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top