Grizzlies

Grizzlies – Warriors, preview du Game 4 : messieurs les Splash Brothers, va falloir s’y mettre là…

Pris à la gorge par Tony Allen et ses comparses samedi dernier, les hommes de Steve Kerr doivent réagir ce soir sous peine de rentrer à la maison avec un déficit de deux matches de retard. Alors que les Grizzlies n’ont aucune intention de desserrer leur étreinte défensive, Stephen Curry et Klay Thompson auront tous deux, comme durant l’ensemble de la saison régulière, un rôle prééminent à jouer dans le Tennessee. Peut-être même plus que toutes les autres de l’année… Coup d’envoi à 3h30 !

Bien guetter l’adresse au tir et la bataille des bancs !

Débutant ces Playoffs 2015 par cinq victoires consécutives, les Guerriers de la Baie d’Oakland sont méconnaissables sur les deux dernières rencontres. Ou plutôt, ils ont tellement mangé de coups acérés de la part des Oursons que leur jeu et leur visage juvénile sont à présent plus que défigurés ! En effet, les protégés de Dave Joerger ne leur ont fait aucun cadeau en désamorçant pièce par pièce leur réussite au tir si prisée cette saison : 44 % au total sur les deux défaites dont 17,7 pertes de balle concédées en moyenne et seulement 89,5 points marqués à 12/52 à trois-points… Le retour masqué de Mike Conley couplé à la patte défensive de Tony Allen et de l’ensemble de l’écurie ont causé d’énormes dégâts à la fois psychologiques et structurels dans la dynamique jusqu’ici victorieuse de Golden State. S’en relever cette nuit au FedExForum surchauffé de Memphis ne sera pas une mince affaire mais les Splash Brothers n’ont plus vraiment le choix ; leur réveil est obligatoire de chez obligatoire ! Stephen Curry (4/21 derrière l’arc lors des deux revers) et Klay Thompson (4/12 quant à lui) devront donc déjouer les multiples pièges qui leur seront placés un peu partout sur le parquet. L’heure n’est plus à l’hésitation, il est grand temps d’agir et de prouver qu’ils n’ont pas été considérés comme étant le meilleur duo d’arrières de toute la Ligue cette saison par hasard.

En parallèle de l’impulsion attendue de ces deux allumés du shoot d’un côté et de la paire intérieure Marc Gasol-Zach Randoph de l’autre (39 unités et 18 rebonds combinés lors des deux victoires), l’apport du banc des différentes second units sera à suivre de très près. Si la marque est intelligemment répartie côté Grizzlies entre Beno Udrih, Kosta Koufos, Vince Carter et Jeff Green de façon constante, chez les Warriors en revanche, on attend toujours le ou les gars qui vont se sortir les doigts et contribuer de manière imposante. Leandro Barbaso s’en était pas trop mal sorti au Game 2 avec 14 pions en 14 minutes mais sur le reste de la série, cela reste famélique pour les pensionnaires de l’Oracle Arena. Où sont passés Andre Iguodala et Shaun Livingston, cher Steve Kerr ? Leur talent est-il enfermé dans une cave délabrée au fin fond du Pakistan, a-t-il été kidnappé par des licornes sauvages de la galaxie voisine ? Comment ça se passe au juste ? Pour ne rien arranger au tumulte de ces Guerriers californiens transformés en Témoins de Jéhovah à l’heure actuelle, Marreese Speights va se retrouver sur le flanc pour une bonne semaine. Du coup, il serait judicieux de réactiver David Lee au plus vite et espérer qu’il brille dès ce soir sous les arceaux de la raquette barbelée des Oursons, dans le laps de temps qui devrait lui être accordé. C’est pas que ça urge là hein, mais tout de même…

La citation du match :

« Ce n’est pas une must win, mais ça y ressemble très sérieusement. » – Klay Thompson.

Le duel décisif : Stephen Curry vs Mike Conley

« Oyé oyé, le MVP de la saison 2014/2015 sera dans le building ce soir ! » Ah oui ? Eh bien qu’il le montre et rapidement, le temps presse pour son équipe et ses fans. A l’Est, des cadors tels que LeBron James, Derrick Rose ou Paul Pierce se sont montrés clutch ce weekend donc tous les projecteurs seront braqués ce soir sur l’enfant prodigue de Dell Curry. Lors du Game 2, ce dernier s’est fait balader par un Conley en mode cyclope boiteux qui n’a pas manqué de lui passer sur le corps pendant une bonne vingtaine de minutes. Au Game 3, Steph a une nouvelle fois été cadenassé (23 points à 8/21) même si Mike n’a pas été plus brillant au scoring (11 points, 4 passes et 3 rebonds). Pendant que son compère Thompson est, pour le moment, en train de se faire éteindre par le bulldog Allen et que le tandem Draymond/Bogut se fait lui aussi bouffer par les deux tours des Grizzlies, « The Human Torch » doit absolument sortir LA performance-référence de ses Playoffs. Pas demain ni le sur-lendemain, ce soir ! Au boulot.

Le Pronostic du Rédacteur : Golden State entre 1 à 5 points

Un pugilat qui va encore durer plus de 3 heures et qui sera, à n’en pas douter, haché sur la fin par des coups de sifflet et des replays intempestifs sur les ultimes possessions. Derrière le match à plus de 30 pions de Steph Curry, Klay devrait enfin se libérer de l’étau confectionné par Tony Allen et les Golden State Warriors devraient se sauver du Forum in extremis avec une belle victoire en poche, acquise toutefois dans une douleur indescriptible. Au vu des récents résultats, un game winner ne serait pas exclu donc munissez-vous de vos pacemakers dernier cri, vous risquez d’en avoir besoin ce soir encore… 2-2, ça semble plus que jouable, d’autant plus que se faire botter le booty trois fois de suite n’est plus arrivé à GS depuis novembre 2013. Les fans des Warriors ont raison d’y croire, pas vrai ?! Dès lors, Splash Brothers, ne les faites pas mentir et donnez-leur raison ! 

Le calendrier des matches à venir

Game 1 : Memphis @ Golden State, 86-101.

Game 2 : Memphis @ Golden State, 97-90.

Game 3 : Golden State @ Memphis, 89 à 99.

Game 4 : Golden State @ Memphis, 11 mai 9:30 PM (3h30, heure française).

Game 5 : Memphis @ Golden State, 13 mai, horaire à déterminer.

*Game 6 : Golden State @ Memphis, 15 mai, horaire à déterminer.

*Game 7 : Memphis @ Golden State, 17 mai, horaire à déterminer.

Source image : Rocky Widner-Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top