Wizards

Paul Pierce termine les Hawks au buzzer : « La Vérité » a encore frappé et elle fait mal !

BIM BAM BOUM ! Bourreau des Toronto Raptors lors du premier tour, Paul Pierce a.k.a « The Truth » a une nouvelle fois décoché la flèche parfaite dans un Game 3 au dénouement indécis en fusillant les Faucons d’Atlanta sur un game-winner tout en maîtrise (103 à 101 au final). Et un scalp tout neuf à accrocher au tableau de chasse du « Paulo », un !

Bien que menés de près de 21 points au cours de cette partie, les hommes de Mike Budenholzer n’ont pas voulu tomber les armes et se sont accrochés aux infimes chances de victoire qui leur restaient. Mieux, les visiteurs de Georgie parviennent à égaliser de manière miraculeuse à une poignée de secondes de la fin grâce à une fulgurance « Gérard-Smithienne » de Mike Muscala à longue distance (101 partout). C’est alors que tous les regards se tournent vers l’ami Paul Pierce à qui le ballon de la gagne revient de droit. Laissant écouler le chrono derrière un switch obtenu sur l’écran ligne de fond de son coéquipier Will Bynum, l’illustre numéro 34 des Sorciers se retrouve en isolation avec la mobylette Dennis Schroder sur le dos. Un paramètre défensif que le MVP des Finales 2008 s’empresse d’exploiter à son avantage à moins de 3 secondes du gong final, moment qu’il choisit pour démarrer un step-back simple mais terriblement efficace qui va crucifier les visiteurs pour de bon. Reconnaissance de l’horloge, petit dribble main gauche couplé d’un pas de décalage précis, l’ogive heurte la planche avant de percer le filet : bingo, la détente de Kent Bazemore n’y changera rien… Le Verizon Center peut laisser éclater sa joie alors que John Wall et ses partenaires s’entassent à même le sol sur le héros du soir. 2-1 Wizards !

Ainsi, tout comme Derrick Rose face aux Cleveland Cavaliers hier soir, « The Truth » a sorti une dague mortellement pointue de sa botte pour achever ses adversaires de la plus somptueuse (ou cruelle, ça dépend des versions) des façons. « -T’as annoncé pour la planche, Paul ?! – Non, j’ai dit GAME en shootant ! » Intouchable le type.

Source image : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Hard_PoK

    10 mai 2015 à 3 h 37 min at 3 h 37 min

    Epouse moi Paulo.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top