Wizards

Wizards – Raptors, débrief du Game 3 : sans pitié, Paul Pierce extermine une nouvelle fois son espèce préférée

Paul Pierce

A base de météorites lancées du parking du Verizon Center, Paul Pierce a donc une nouvelle fois démoli tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un Raptor. C’est la même à chaque printemps. Et c’est kiffant.

Ce Game 3 était un must win pour les Raptors mais malheureusement pour eux, il existe en ce bas-monde un être dont la tête est désormais définitivement mise à prix au Canada. Vous avez raté le réveil cette nuit ? On vous offre une petite séance de rattrapage.

Petit changement par rapport aux deux premiers matches, Amir Johnson fait son retour dans le starting five des Dinos, Dwane Casey n’ayant visiblement pas été convaincu par les talents offensifs de Tyler Hansbrough. Dès l’entame, c’est pourtant la raquette des Wizards qui fait le taf, avant que Kyle Lowry ne se réveille de son coma avec 2 gros shoots d’entrée. Mais l’extraterrestre l’homme de ce premier quart-temps se nomme DeMar Derozan. Celui qui était jusque-là fortement et justement critiqué depuis le début de la série va sortir 12 minutes de folie et inscrire 20 points pour mettre les Raptors sur les bons rails alors que, de l’autre côté, John Wall se charge de régaler ses potes à la passe. Drew Gooden envoie de loin, Bradley Beal n’est pas en reste et on assiste à une première période déliée et pleine d’adresse des deux côtés (12/16 du parking en cumulé), terminée sur le score texan de 35-33 en faveur du Nord.

Le deuxième round reprend sur le même rythme avec deux triples consécutifs de Patrick Patterson (à qui Lou Williams devra bientôt refiler son trophée de 6th man), Bradley Beal et Drew Gooden se chargeant de lui répondre instantanément, à 3-points évidemment. Le moment choisi par Randy Wittman pour utiliser son joker en envoyant de nouveau Paul Pierce jouer les stretch four. Le résultat est immédiat et les Sorciers passent un 9-0 aux Raptors en l’espace de trois minutes, auquel finissent par répondre Amir Johnson et Greivis Vasquez. Pas de nouvelles par contre de DeMar Derozan, benché rapidement malgré son coup de chaud au premier quart-temps… Les Wizards atteignent la pause avec 6 points d’avance (54-48), John Wall a déjà lâché presque 10 passes déc’ et Marcin Gortat est en mode All-Star avec 17 points, 5 rebonds et 3 passes.

Le troisième quart est en mode « Euroleague ». Les bagarres à l’intérieur sont rudes et on assiste davantage à de la lutte gréco-romaine qu’à du basket. Car si Paul Pierce annonce la couleur de loin pour entamer cette seconde mi-temps, c’est bien dans la raquette que se jouent la plupart des possessions. Nene et Amir Johnson s’échange des mandales par paquets de douze, Gortat valide déjà son double-double et les lignes arrières galèrent pour trouver des shoots ouverts. Un petit run amorcé par Kyle Lowry et Amir Johnson permet tout de même aux Dinos d’y croire encore et de revenir à deux petits points au gong du troisième quart.

Après une période rude et défensive à souhait, on retrouve un peu de basket champagne dès l’amorce de la dernière reprise. Si les Raptors sont maladroits, John Wall décide pour sa part de mettre un coup d’accélérateur et d’enflammer un match qui commençait à devenir soporifique, surtout pour ceux débarquant après avoir assisté au All-Star Game disputé un peu plus tôt à Dallas. Et comme par enchantement, l’adresse revient de part et d’autre. Paul Pierce répond à Patterson de loin avant qu’Otto Porter n’envoie deux ogives longue distance pour donner trois points d’avance aux siens à trois minutes du terme. Le moment choisi par Monsieur Paul Pierce pour confirmer son penchant pour l’assassinat de Dinosaures… Alors que Kyle Lowry force et alterne gros tirs et saucissons infâmes, « The Truth » exécute les Raptors avec deux shoots de malade pour mettre KO les Dinos. Paulo en profite pour faire le tour de la salle et prendre le temps de checker tout le premier rang du Verizon Center alors que les pauvres Raptors comprennent que tant que ce mec vivra, pas de victoire il y aura…

Les Wizards l’emportent finalement 106-99. Côté Raptors, DeMar Derozan s’en sort avec 32 points, 6 rebonds et 6 passes et Kyle Lowry rectifie un peu le tir au scoring avec 15 points mais à 5/22… Pour Washington, Marcin Gortat compile 24 points, 13 rebonds, 5 passes et 4 contres alors que John Wall sort une nouvelle fois une vraie perf avec 19 points et 15 assists. « La Trousse » finit pour sa part à 18 points, tous plus clutch les uns que les autres…

raptors wizards

Les Wizards ont maintenant l’occasion de terminer cette série dès dimanche. Et on est désolé pour les fans de la franchise canadienne mais si John Wall et Paul Pierce se pointent dans deux jours avec le même état d’esprit et la même envie d’abattre du Dino, les pauvres Raptors risquent bien de repartir au pays les fesses bien rouges…

Le programme

Game 1 : Wizards @ Raptors, 93-86.

Game 2 : Wizards @ Raptors, 117-106.

Game 3 : Raptors @ Wizards, 99-106

Game 4 : Raptors @ Wizards, dimanche 26 avril 7:00 PM (lundi 27 à 1h en France)

*Game 5 : Wizards @ Raptors, mercredi 29 avril (horaire non défini)

*Game 6 : Raptors @ Wizards, vendredi 1er mai (horaire non défini)

*Game 7 : Wizards @ Raptors, dimanche 3 mai (horaire non défini)

*si nécessaire

source image : @nbatv

source vidéo : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top