Bucks

[Débrief] Game 4: Au suivant

Et voilà, comme on pouvait s’y attendre Brandon Jennings avait tort. Il n’aura fallu que 4 rencontres au Heat pour se débarrasser de l’obstacle Milwaukee. Pas vraiment inquiétés, Miami est belle et bien en mode Playoffs. Maintenant ce sera repos et entrainements intensifs en attendant de connaître leur futur adversaire.

 Encore un match de séries

Comme lors des rencontres précédentes, le match fut serré. Puis le Heat a, encore une fois, assené une série assassine. Dans le quatrième quart temps, 17 points en 4 minutes avec 4 paniers à 3 points et une action à 3 points de LeBron James.
Ainsi la série a pris fin sous le score de 88 à 77. Les Bucks n’ont pas démérité, tenant tête au monstre Floridien pendant plus de 3 quart-temps. Mais comme l’a dit James, l’équipe du Heat est construite pour les Playoffs et le premier tour face à une équipe qui n’avait plus connu la post-season depuis 3 ans avait de grandes chances de n’être qu’une formalité.

On ne s’était pas trompé

Avec l’absence de Wade et les deux mauvaises sorties de Monta Ellis on avait pensé qu’il ferait tout pour se rattraper sur ce match couperet. Et l’on avait plus ou moins vu juste. En dépit de ses 6 pertes de balles, l’arrière signe 21 points à 10/20, 5 rebonds et 8 passes et quelques actions importantes pour rester en vie. Malheureusement il était bien trop esseulé. Seul Mike Dunleavy avec ses 17 points ( 5/9 dont 3/6 à 3 points) et 5 rebonds ainsi que Larry Sanders avec sa défense ont réellement pu peser sur la rencontre.

En face, c’est LeBron James qui a dominé les débats. Après avoir mal débuté la rencontre, il joue pratiquement l’intégralité de la seconde mi temps et termine le match avec 30 points (à 13/20), 8 rebonds, 7 passes, 3 interceptions et 5 balles perdues.

Brandon Jennings aka Casper

Alors que le divorce entre Milwaukee et Brandon Jennings est peut être entamé, si c’est le cas, la dernière prestation du meneur ne restera pas dans les annales. Ou du moins dans le sens positif du terme. 3 points à 1/9 aux tirs, 1 passe, 1 interception, 1 contres et 2 balles perdues en 22 minutes. Il a tout simplement été complètement transparent. Fantomatique, il a passé plus de temps sur le banc que sur le terrain pour le bien de son équipe. Pas sur que ça donne envie aux dirigeants de poursuivre l’aventure.

Anecdotes

Malgré une équipe composée de vétérans, le sweep en Playoffs reste quelques choses de peu commun finalement. En effet à Miami, pour Ray Allen, Mike Miller et Shane Battier c’était la première fois de leur carrière.

Sur les 43 derniers matches, le Heat a un bilan de 41 victoires pour 2 défaites…

Conférence de presse

« Ils ont fait une série. A partir de ce moment là, nous n’avions plus qu’à exécuter. J’ai pu trouver Ray, trouver Shane. J’ai également été en mesure de trouver Rio ( Chalmers) aussi pour nous permettre de mener de 7 points (en réalité 8) quand ils ont fait leur série. C’est bon d’avoir ce type de profondeur que nous avons, où je peux faire en sorte d’attirer deux défenseurs pour trouver nos shooteurs. » LeBron James au sujet de ses 7 points et 4 passes dans la série décisive sur Heat

« Je ne sais vraiment si quelqu’un pourra se dresser contre eux. Honnêtement, à moins d’une blessure, ils vont dérouler. Ce mec (LeBron) est juste incroyable. Il est vraiment bon. Je ne pense pas que les gens réalise ça, à quel point il est bon. » Mike Dunleavy

Calendrier

Game 1: Milwaukee 87 @ 110 Miami le 21/04/13
Game 2: Milwaukee 86 @  98 Miami le 23/04/13
Game 3: Miami 104 @ 91 Milwaukee le 25/04/13
Game 4: Miami 88 @ 77 Milwaukee le 28/04/13

 Bonne vacances aux Bucks !

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »PA3P1-aSvKQ »]

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top