News NBA

[Preview] Game 4 : Un barbu qui refuse de mourir

Russell Westbrook absent, Kevin Durant a du prendre les choses en main tout seul lors du Game 3. Résultat : 41 points et 14 rebonds pour «Durantula» et une victoire à l’arraché pour le Thunder. Une victoire obtenue grâce à un shoot incroyable chance et de toucher, le ballon rebondissant trois fois sur le cercle avant de rentrer !

Les Rockets ne sont donc pas passés loin de revenir à 2-1 dans cette série. Au lieu de cela, il se retrouvent menés 3-0 et dos au mur ce soir pour ce Game 4 dans le Toyota Center. Le Thunder et son champion vont-ils envoyer dès ce soir les jeunes Rockets en vacances sans leur laisser le temps de sauver l’honneur ?

Les clés de ce 4ème match :

Pour Oklahoma : Trouver de la constance en attaque et en défense. L’absence de Westbrook permet certainement à KD de se lâcher offensivement mais, sans son meneur, le Thunder perd aussi en spontanéité, en coups de folie en attaque. Lors du Game 3, OKC a mené de plus de 20 points et a vu Houston, et son attaque de feu, revenir et même prendre l’avantage à moins d’une minute du terme. Pourquoi ? Parce que Kevin Durant ne peut tout faire non plus. Scott Brooks et ses hommes doivent apprendre à gérer les temps faibles et les passages sur le banc de leur leader. S’ils veulent aller loin dans ces playoffs, cette gestion leur sera vitale que ce soit en attaque donc ou en défense où Westbrook apportait également une grosse activité et son physique sur les lignes arrières…

« Je vous le dis, c’est fun. J’ai l’impression que je joue sur un playground à nouveau, ayant la balle en main tout le temps et lançant les attaques » Kevin Durant après le match 3.

Pour Houston : Minimiser au maximum la réussite de Durant et mieux tenir le rebond. Sur le premier point, on ne peut pas dire que les Parsons, Delfino ou autre Garcia aient fait du si mauvais boulot lors du match 3 puisque KD a fini la rencontre à 13/30 au shoot soit «seulement» 43%. De toutes façons, les Rockets n’ont pas les joueurs pour réellement contenir Durant s’il est en forme… En revanche, ils peuvent faire beaucoup mieux sur les autres notamment en étant plus présent au rebonds. Dans le match 3, Serge Ibaka a pris 7 rebonds offensifs. C’est plus que l’équipe de Houston dans son ensemble ! Ce n’est pas normal. Ces deuxièmes possessions, ces points faciles pour Ibaka font très mal aux Rockets. Kevin McHale doit trouver des solutions sur ce point. L’absence probable de Jeremy Lin cette nuit devrait amener McHale à changer ses rotations et à utiliser ses jeunes intérieurs tels Donatas Motiejunas, Greg Smith ou Thomas Robinson qui n’ont pas joué une minute lors du 3ème match alors qu’ils pourraient apporter du muscle sous le cercle et épauler Omer Asik qui a souvent à faire avec deux adversaires quand il s’agit de prendre un rebond.

« Lors des deux derniers matchs, nous nous sommes mis en position de gagner. Nous devons dépasser ce stade. » Kevin McHale aujourd’hui à yourhoustonnews.com

« Je dois prendre de meilleures décisions. J’ai perdu quelques ballons à cause de passes un peu molles. Je dois continuer à travailler. » James Harden aujourd’hui à yourhoustonnews.com

Le Barbu iroquois et ses coéquipiers semblent donc décidés à ne pas se laisser éliminer sur un sweep. Au vu du dernier match, on peut les comprendre.

Pronostic:
Aller la grosse cote. Victoire de Houston avec une belle rébellion des jeunes texans, un immense James Harden et un très gros score à plus de 210 points sur le match.

1 Comment

1 Comment

  1. @beneteau_

    29 avril 2013 à 20 h 27 min at 20 h 27 min

    RT @TrashTalk_fr: [Preview] Game 4 : Un barbu qui refuse de mourir – http://t.co/a9j8CHRu2P http://t.co/6xm4NnGxE5

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top