Evan Fournier : on (les anciens) a un rôle de relais mais je ne suis pas du tout un grand frère

Le 07 juil. 2024 à 17:07 par Giovanni Marriette

Evan Fournier 19 mars 2024
Source image : FIBA

L’Équipe de France jouera demain face à l’Allemagne pour monter en puissance à moins de trois semaines des Jeux. Arrivés à Montpellier où le match aura lieu, les joueurs et Vincent Collet étaient disponibles cet après-midi pour répondre aux questions des journalistes. On a vu de la lumière, alors on est rentré. Et Evan Fournier, par exemple, avait pas mal de choses à dire.

Evan Fournier n’a pas eu trop le temps de se montrer sur les deux premiers matchs de prépa. Un peu en dedans sur le premier, expulsé dans le second pour avoir offert une écharpe à Dennis Schroder sans lui donner son avis, Vavane a toujours du basket en magasin mais peine à le montrer depuis le début de l’été. Peu importe, nous ce qu’on veut c’est un game winner en finale des Jeux, et en attendant, le sniper de Charenton a répondu aux questions des journalistes présents à Montpellier :

“On a bien bossé à Rouen, on a bien bossé à l’INSEP. Pour l’instant tout se passe très bien. On espère jouer les Allemands au complet demain. C’est trop tôt pour dire autre chose. On bosse bien, y’a un bon groupe, y’a un bon état d’esprit.”

”Souvent, quand tu arrives sur le lieu de la compétition, tu sens qu’il y a un changement d’énergie. Mais là, il y a encore la sélection à faire, il y a tellement de choses à travailler qu’on ne pense pas vraiment à la compèt.”

Sur son embrouille d’hier avec Dennis Schroder :

“Je défends sur lui c’est tout. En vrai y’a pas grand-chose à dire. Je ne sais pas pourquoi, il était frustré je pense. Je me suis défendu, voilà. […] Il m’a pris par la gorge et je me suis défendu.”

Evan Fournier sur l’embrouille avec Dennis Schröder : “Je défends sur lui c’est tout. En vrai y’a pas grand-chose à dire. Je ne sais pas pourquoi, il était frustré je pense. Je me suis défendu, voilà. […] Il m’a pris par la gorge et je me suis défendu.”@TrashTalk_fr pic.twitter.com/vAlhGadhK9

— Benoît TrashTalk (@We_Want_Tacos) July 7, 2024

Sur son rôle auprès des plus jeunes :

 “Déjà je ne suis pas un grand frère du tout. Mais en tant que joueur avec plus d’expérience t’es là pour faciliter l’intégration dans le groupe avec le coaching de Vincent. Coup de bol, Bilal et Victor ont déjà joué pour lui donc ça facilite le boulot. Les anciens, on a un rôle de relais mais ils se débrouillent très bien et ils n’ont pas besoin de nous.”

Sur la composition de la raquette des Bleus :

“En fonction des match-ups contre qui on jouera aux Jeux, il faudra qu’on s’appuie sur des choses différentes sur notre panoplie offensive. Pour gagner il faut de l’alternance, tu peux pas ne faire que du jeu intérieur.”

“Il y a des belles doublettes qui se forment avec Rudy – Victor et Guerschon et Mathias, il faut qu’on s’appuie là-dessus.”

Je l’ai vu jouer (Wemby) qu’une fois cette année et c’était pas son meilleur match donc quelque part je le découvre un peu. Oui, j’ai l’impression qu’il a grandi. Je suis comme tout le monde, je suis excité à l’idée de le voir jouer. Voir comment il va s’adapter et réagir. Il est bien entendu exceptionnel donc on est contents de l’avoir !”

Evan Fournier sur Victor Wembanyama : ”Oui, j’ai l’impression qu’il a grandi. Je suis comme tout le monde, je suis excité à l’idée de le voir jouer. Il est bien entendu exceptionnel donc on est contents de l’avoir !”@TrashTalk_fr pic.twitter.com/SYcZsnjj9Q

— Benoît TrashTalk (@We_Want_Tacos) July 7, 2024

Sur le rôle qu’il s’attend à avoir et s’il s’attend à être titulaire :

“Non, je n’ai pas d’attente. Je n’en ai pas parlé avec Vincent. Pour être honnête ce n’est pas très important. Avec l’arrivée des nouveaux peut-être que l’effectif sera remodulé de façon différente. Ce n’est pas très important de toute façon. Ce qu’il faut c’est trouver l’équilibre pour que l’équipe fonctionne le mieux.”

Evan Fournier sur son rôle dans cette EDF : “Je n’ai pas d’attente. Je n’en ai pas parlé avec Vincent Collet. Pour être honnête ce n’est pas très important. Ce qu’il faut c’est trouver l’équilibre pour que l’équipe fonctionne le mieux.”@TrashTalk_fr pic.twitter.com/A1yIO623Tq

— Benoît TrashTalk (@We_Want_Tacos) July 7, 2024

Prochaine étape de cette prépa, demain soir face à l’Allemagne. Et attention Evan, niveau habits pour l’hiver prochain Dennis Schroder a déjà tout ce qui lui faut.


Dans cet article