Celtics

Les Celtics tabassent les Suns à Phoenix : 125-98, on attendait un choc entre leaders, Boston nous a offert un énorme blowout

Celtics Suns 8 décembre 2022

Jayson Tatum avait prévu la fessée pour Devin Booker.

Source Image : Montage Youtube

Décidément, ces Celtics-là marchent sur l’eau. Véritable rouleau compresseur, Boston écrase tout sur son passage, et même les Suns n’ont rien pu y faire. Mais quand on dit rien, c’est RIEN. +27 à la mi-temps, on plie les gaules et on rentre à la maison, le boulot est fait. Mais jusqu’où les hommes en vert vont-ils aller ?

Les stats maison de la fessée de la nuit c’est juste ici

Les Celtics de Jayson Tatum, Jaylen Brown et de l’éminent général Sam Hauser ne connaissent pas la peur. Petite visite chez les Nets de Kevin Durant, classe de ski dans le grand nord côté canadien ou vacances au soleil dans le coin de Phoenix, les C’s sont à l’aise partout, surtout quand il s’agit de gagner au jeu de faire rentrer le ballon orange dans le cercle rouge. Cette nuit, on aurait pu espérer une de fin de programme incroyablement excitante, avec un match accroché et marqué tant par le retour de Chris Paul aux côtés de Devin Booker et des autres, que par un money time de folie en prévision. Au lieu de cela, les gars de Bean Town nous ont offert un massacre en règle, se permettant même de partir avant la fin du spectacle.

Amis amateurs de TTFL ayant choisi l’un des joueurs du match dans l’espoir d’un overtime, toutes nos condoléances. En réalité, aucun des 25 joueurs ayant posé un pied sur le parquet de la Talking Stick Resort Arena (le nom est quand même une vanne à lui seul) n’est resté sur le terrain plus de 29 minutes. 29 minutes et 6 secondes pour être précis, soit le temps de jeu de Jayson Tatum. Ce dernier termine avec un très honorable total de 25 points – tout comme son compère Jaylen Brown -, total qui aurait pu grimper bien plus haut si Joe Mazzulla n’avait pas décidé d’arrêter l’humiliation en retirant ses starters… au beau milieu du troisième quart.

Cette défaite, la deuxième consécutive pour les Suns après leur revers à Dallas, signe également la rétrogradation des cactus au deuxième rang dans la Conférence Ouest, et ce au profit des Pels de Zion Williamson qui triomphent pour leur part des Pistons, prenant la tête de l’ouest à la surprise (quasi) générale. Justement, Phoenix va devoir se ressaisir si les hommes de Monty Williams ne veulent pas glisser plus bas dans le classement de leur conférence, et le test est grand puisque les cactus s’en vont désormais dans le bayou pour non pas une mais bien deux confrontations consécutives sur le territoire des Pelicans, nouveaux maîtres de l’ouest.

Sympa le retour de CP3, qui revient pile à l’heure pour se faire gifler pas les Bostoniens. À Phoenix, certains vont commencer à acheter des poupées vaudous au Point God, au vu de la poisse de ces Suns quand leur meneur vétéran est sur le parquet, même si son équipe a pris l’eau… dès lors qu’il est sorti au premier quart-temps. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top