Thunder

Jalen Williams émerge de la jeunesse du Thunder : 27 points à 11/15 au tir contre les Spurs, lui aussi a pas mal de trucs à raconter

Jalen Williams 1er décembre 2022

« T’es pas content ? 27 points. »

Source Image : NBA League Pass

On attendait Chet Holmgren – elle est moche celle-là – mais c’est finalement Jalen Williams qui impressionne chez la jeunesse du Thunder. L’arrière rookie de 21 ans ravit les fans d’OKC, et s’inscrit peut-être déjà dans le projet long terme de la franchise. Coup d’œil sur son excellente sortie contre les Spurs.

Si le projet d’accumulation de picks de Sam Presti a été fortement et longuement critiqué, force est de constater que le talent du GM est toujours intact quand il s’agit de dénicher les futures pépites de la Grande Ligue. Et si le pick n°2 tant attendu Chet Holmgren ne fera ses débuts qu’en 2023-24, le Thunder peut compter sur ses autres rookies pour maintenir la hype et un certain niveau de compétition. Cette nuit, c’est Jalen Williams qui s’y est collé. Shai Gilgeous-Alexander écarté pour des problèmes de hanche, Mark Daigneault a décidé de faire confiance à son rookie pour débuter le match aux côtés de Josh Giddey et Luguentz Dort. Résultat ? Un career-high pour le jeune arrière : 27 points et 6 rebonds, à 11/15 au tir s’il vous plaît.

Scoring, efficacité, provocation de fautes, intensité défensive… tout y était. Et ce match est à l’image des qualités de Jalen en ce début de saison. Autant à l’aise en porteur de balle que dans le jeu off ball, Jalen Williams lit correctement les actions, et s’en sert pour timer et diriger ses coupes. Capable de scorer à tous les niveaux, le handle du rookie est plus que correct, tant dans le dribble qu’à la finition, et le shoot est prometteur (malgré un vieux 30% 3-points pour le moment). Le sang froid est là aussi, apparemment : c’est Jalen qui a posé le couvercle sur le match avec son dernier floater, pour permettant au Thunder de l’emporter 119 à 111 au terme d’un comeback de 20 points. Vraiment pas mal pour un rookie drafté hors du top 10, non ?

Après seulement 22 matchs de saison régulière, Jalen Williams semble être passé devant Tre Mann dans la rotation du Thunder et profite du 4e plus gros temps de jeu de la franchise avec presque 25 minutes par match. Les trois du dessus ? Shai Gilgeous-Alexander, Josh Giddey et Luguentz Dort. On peut facilement imaginer qu’au retour de SGA, Williams retrouvera le banc. Reste à voir comment coach Daigneault adaptera la rotation à la progression constante de son rookie.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top