Pistons

Killian Hayes blessé au mollet : plus d’infos à venir, mais c’est pas comme ça qu’on imagine la vie

NRJ12

Sans Cade Cunningham, le Français avait un boulevard.

Source image : YouTube

Tristesse. Nous sommes tristesse. Cette nuit, dans les coups de 4h, Killian Hayes s’est flingué le mollet juste avant l’entracte et n’est pas revenu en seconde période. Tout n’était pas parfait mais sa santé tenait le coup : croisons les doigts pour un petit bobo de rien du tout.

Plus efficace que tous les insiders du monde : Cory Joseph starter en début de seconde période, voilà l’indication qu’il y a eu une blessure. Certains y ont d’abord vu une punition de Dwane Casey envers Killian Hayes, trop timide en première mi-temps avec seulement 2 points à 1/5 au tir, 3 rebonds et 3 assists. Le genre de ligne statistique qu’il n’a pas (plus) le droit de produire en 16 minutes de jeu. Mais ce n’était finalement que du bricolage en réaction à la blessure du meneur français. Nul autre choix que d’envoyer un vétéran dont le développement est achevé depuis Mathusalem (peut-être même encore avant). Super frustrant quand on sait que Cade Cunningham est à l’infirmerie depuis deux semaines – et le sera potentiellement jusqu’à la fin de saison. C’était un boulevard pour Killian. C’en est désormais un pour Jaden Ivey.

On n’a pas fait médecine mais on connaît de bons potes qui nous ont renseignés. Quand le mollet est touché, cela peut-être quatre types de blessures différentes. La contracture, simple alerte, entrave temporaire à la pratique du sport, qui devrait – si c’est le diagnostique pour Killian Hayes – être réglée dans les 24h. L’élongation, plein de micro déchirures musculaires, une vraie petite vermine, et un temps de repos conseillé sur plusieurs jours. Le claquage, stade juste au-dessus de l’élongation, un poil plus sérieux, la douleur ressemble apparemment à « un coup de poignard dans le mollet ». Mais Killian n’est pas sorti dans le cours du jeu, sa blessure a été annoncé à la mi-temps. Il est donc peu probable qu’il ait été victime d’une douleur foudroyante. Même fonctionnement pour la déchirure musculaire. Une piste à écarter. Encore une fois, on a arrêté notre formation PACES avant de la débuter : se fier à nos informations reviendrait à croire un aveugle sur son analyse de l’utilisation Wolves/Gobert par Chris Finch. Il existe probablement d’autres types de blessures dont la rédaction n’a pas connaissance, mais comme le Docteur Q dort encore, impossible de le consulter.

La suite pour Killian Hayes ? Le Français est lié à Detroit jusqu’à l’été 2024. Enfin, le salaire de Killian Hayes est lié à Detroit jusqu’à l’été 2024. Il est toutefois très peu probable que les Pistons se séparent d’un joueur de seulement 21 ans compte tenu du processus de reconstruction dans lequel ils sont engagés. On attendra donc, un jour s’il faut attendre un jour, trois mois s’il faut attendre trois mois. Un jour serait plus cool. L’ambiance était détente, chill, Thanksgiving c’est ce soir. *Prendre une voix de babos de Notre-Dame-des-Landes* Timing relouuuu les mecs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top