Los Angeles Clippers

Aucune date précise concernant le retour de Kawhi Leonard : ça commence à faire beaucoup là, non ?

Mais quannnnnd, reviendras-tu ? Dis-moi, au moins le sais-tu ?

Source image : NBA League Pass

En amont de la défaite des Clippers contre l’incroyable Jazz, Tyronn Lue a été interrogé sur le dossier médical de Kawhi Leonard. Le genou du quintuple All-Star a regrincé en début de saison. De ce fait, il est sorti du banc sur les deux premières rencontres avant de disparaître entre les étagères à Spifen de l’infirmerie.

Une saison 2021-22 blanche, un début d’exercice 2022-23 poussif. Après leur revers de ce dimanche contre le Jazz, les Clippers affichent un bilan de cinq victoires pour autant de défaites et squattent la 8e place de la Conférence Ouest. La vie d’une équipe moyenne puisqu’orpheline de son meilleur joueur. Mais juste avant de se faire laver par Lauri Markkanen et ses amis, Tyronn Lue a répondu à la question qui décidera de la qualité de la saison des Clippers : où en est le double champion NBA dans sa convalescence ? L’entraîneur a confié que Kawhi Leonard « progresse bien » et qu’il a même été en mesure de faire quelques séances d’entraînement individuelles. Ça c’est cool. Le moins cool, c’est qu’on nous vendait une absence d’« au moins deux semaines » il y a six jours et qu’aucune date de retour précise ne se dégage. Les Clippers continueront de suivre les recommandations du médecin de l’équipe. On a déjà entendu ça trop de fois.

La dernière fois que la planète orange a profité d’un Kawhi Leonard au sommet de son art, les Warriors 2018-19 s’en souviennent encore. Il n’a “que” 31 ans et doit absolument se rendre disponible de manière optimale aux côtés de Paul George quand les joutes de postseason débuteront. Pour ce faire, le spécialiste en récupération physique et kawhiothérapie de la rédaction conseille à Mr. Léonard de disputer au moins 60 matchs de régulière. Se pointer comme une fleur en avril ne suffira plus. Il s’agirait d’arriver en forme pour tabasser des équipes qui auront déjà six mois de rodage dans les pattes. Et puis rien que pour la legacy, l’ego et la confiance, c’est toujours bien de toper une sixième sélection au All-Star Game. Et aussi pour empêcher la madame de se repayer sa tronche comme en début de saison : « Kawhi, c’est votre premier match depuis 2013 ». Oh la vilaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top