Hawks

Clint Capela sort les muscles face aux Pelicans : 21 points, 19 rebonds, 4 contres, la Géorgie a retrouvé son géant suisse

Clint Capela Atlanta Hawks 6 novembre 2022

On a retrouvé la meilleure version de Clint Capela.

Source image : NBA League Pass

Victorieux au bout du suspense face aux Pelicans, les Hawks ont pu compter sur un Clint Capela des grands soirs pour l’emporter. Un retour en forme qui tombe au bon moment pour le Suisse préféré de la Géorgie. 

Pour les stats de cette rencontre, suivez le guide. 

Son nom a circulé pendant une bonne partie de l’intersaison dans les rumeurs de trade, on sentait que sa courbe et celle de Onyeka Okongwu commençaient gentiment à se croiser, le jeune pivot grignotant petit à petit le temps de jeu de son aîné. Entre les blessures la saison passée et un début d’exercice plus discret qu’à l’accoutumée, Clint Capela ne rassurait pas vraiment son monde à la State Farm Arena. De quoi imaginer un futur incertain à Atlanta ? On osait seulement le murmurer. Et puis voilà qu’arrive ce match face aux Pelicans et une raquette plutôt solide à gérer en face. Jonas Valanciunas bien sûr mais surtout la locomotive Zion Williamson, prête à écraser tout sur son passage. Même pas peur pour le natif de Genève, qui réalise son meilleur match de la saison (et de loin) avec 21 points, à 10/15 au tir, 19 rebonds et 4 contres XXL comme celui-ci sur Thanos himself.

Défensivement comme offensivement, l’intérieur a réalisé un chantier monumental dans la raquette. C’est pour ce genre de performance qu’Atlanta l’a fait venir. La connexion avec Trae Young et désormais Dejounte Murray sur pick and roll, cette capacité à sécuriser le rebond d’un côté ou obtenir des secondes chances de l’autre, sa protection de cercle, son énergie sur le parquet. Un apport qui change tout pour la bande au piou-piou et pas dit que les Hawks auraient remporté ce match sans leur intérieur. Malgré dix longueurs d’avance à 5 minutes du terme de la rencontre, Atlanta a failli nous sortir un choke des familles et il aura fallu un shoot monstrueux de Dejounte Murray pour arracher la prolongation. On notera d’ailleurs la très bonne défense de Clint sur le dernier shoot de Ingram. L’ancien des Spurs va ensuite prendre la relève de Trae Young (34 points, 10 passes) durant l’overtime pour guider les siens vers une victoire étriquée mais bien précieuse pour la confiance avant de retrouver les Bucks de Giannis Antetokounmpo, toujours invaincus, ce lundi soir.

Les Hawks ont retrouvé la meilleure version de Clint Capela et le pivot a montré qu’il avait encore de quoi faire des sacrés dégâts dans toutes les raquettes de NBA. Maintenant, il va falloir confirmer ce beau regain de forme sur la durée. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top