Kings

De’Aaron Fox pose une énorme clim à Orlando : 37 points et un buzzer beater du logo pour terrasser le Magic en prolongation !

De'Aaron Fox Kings 6 novembre 2022

De’Aaron Fox félicité par ses coéquipiers, il vient de terrasser le Magic au buzzer.

Source image : NBA League Pass

Au terme d’un match qui aura été imprévisible d’un bout à l’autre, les Kings repartent d’Orlando avec la victoire (126-123). Un succès qui porte la marque du renard préféré de Sacramento, un certain De’Aaron Fox. 

Pour les stats de ce thriller, c’est par ici que ça se passe. 

Qui a dit qu’un Orlando-Sacramento ne vendait pas du rêve ? On est à Disney après tout, les scénarios les plus improbables peuvent se produire. Un peu comme cette rencontre qui a tourné tellement de fois qu’on ne savait plus vraiment qui allait la gagner. Porté par un Paolo Banchero (33 points, 16 rebonds !) encore une fois terrifiant de facilité, le Magic avait pourtant idéalement débuté cette rencontre. Sérieux et appliqués, les joueurs de Floride profitent d’une défense des Kings toujours aussi bancale pour compter presque 20 points d’avance à la pause. Et puis l’histoire est trop belle, le happy end trop évident, la bande à Mickey s’endort comme un enfant à qui on lirait un conte de fées. Sacramento revient en force et retourne totalement la rencontre avec un De’Aaron Fox (37 points, 5 rebonds, 3 passes, 14/24 au tir) qui se déchaîne dans le troisième acte en relai de Domantas Sabonis. On se dit que les Kings ont le match bien en main mais Banchero était visiblement motivé au moment de croiser la route de son camarade de cuvée, Keegan Murray. L’Américano-Italien sort un money time de bourrin pour remettre le Magic devant, bien aidé par un Bol Bol létal et presque parfait au shoot (10/11 !). Alors, c’est Orlando qui le gagne ce match ? Mais non, De’Aaron Fox, encore lui, sort les tirs clutch qu’il faut au bon moment pour arracher la prolongation.

Le meneur de Sacramento réalise une fin de match tout simplement monstrueuse et il porte toute la partie violette de la Californie sur ses épaules. C’est encore lui qui lance les Kings durant l’overtime avec trois paniers consécutifs puis une passe décisive parfaite pour Harrison Barnes à 3-points. Le Magic a eu deux tirs pour arracher la victoire juste avant la prolongation, deux manqués, et les voilà obligés de courir après le score, grignotant leur retard comme ils peuvent. Sacramento semble avoir les épaules solides pour aller jusqu’au bout mais encore une fois le WTF revient au galop avec un bon pressing du Magic qui entraîne une perte de balle cruciale des Kings et une nouvelle égalisation dans les ultimes secondes. Bon ok, deuxième prolongation c’est ça ? Que dalle nous dit De’Aaron Fox avec un sourire en coin. Ce match est le sien et il compte bien le marquer de sa patte de renard. 6 secondes à jouer, à peine le temps d’atteindre le logo et le meneur dégaine. Ça fait ficelle, buzzer beater XXL ! Game over !

Les Kings reviennent de loin mais ils repartent d’Orlando avec une victoire obtenue au courage et grâce au talent de leur leader, à peine revenu de blessure et qui était même incertain pour cette rencontre. Voilà ce qui s’appelle un retour en fanfare ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top