Mavericks

Luka Doncic poursuit son carnage : 8è match de suite à 30 points ou plus pour démarrer la saison, seul Wilt Chamberlain a fait mieux

En bonne compagnie.

Source image : NBA League Pass

On vous l’a déjà dit mais on vous le redit, on le hurle : quand on retrouve son nom dans la même phrase que celui de Wilt Chamberlain, c’est qu’on doit forcément avoir fait quelque chose de plutôt pas mal. On vous confirme ouais, le début de saison de Luka Doncic est plutôt pas mal.

Les stats maison du gros match entre le FC Luka et l’AS Dinos c’est juste ici

Un bilan de 5-3, trois victoires de suite série en cours, tiens, on dirait bien que la saison des Mavs est officiellement lancée. Merci qui ? Pas Frank Ntilikina malheureusement mais bien Luka Doncic, puisque le diable slovène a poursuivi cette nuit sa folle série de matchs à 30 points ou plus. Huit matchs, huit grosses perfs offensives, et une attaque texane qui n’est pas prête de se dérégler tant que Lulu sera dans les parages.

stats Luka 5 novembre 2022

Cette nuit ? Les Raptors étaient de passage en ville, les Raptors et leur défense qui reste l’une des plus solides du pays, les Raptors qui ont donc… bah non, les Raptors qui ont donc pris le même tarif que les autres, à savoir le bataillon de feintes et de step backs en tous genre. Pas un seul des gardiens du temple dino n’aura réussi à freiner la bestiole, qui atteignait les 30 points assez tôt histoire de s’enlever un peu de pression et de terminer le boulot, pendant que Scottie Barnes devenait pour sa part le plus jeune joueur de l’histoire des Raptors à claquer un triple-double, pendant que Pascal Siakam terminait le match blessé, pendant que Nick Nurse se demandait comment les Kings avaient bien pu préférer Marvin Bagley III à Luka Doncic.

La ligne de stats finale du meneur de Dallas ? Un univers impitoyable fait de 35 points à 10/15 au tir dont 3/6 du parking, faut le dire si c’est trop facile hein, ajoutés à un 12/14 au lancer, à 8 rebonds, 6 passes, 1 contre de filou et 3 steals, IZY.


Un vendredi soir au boulot pour Luka Doncic, pendant que toi tu peinais à remplir un objectif de 15/30 aux lancers avec ton équipe de bras cassés. Le seul point commun entre toi et Luka ? C’est qu’après le basket vous vous êtes probablement descendu une énorme galette. Les petits plaisirs de la vie.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top